Une salle blanche pour tester des composants ISO classe 1

02 octobre 2020 //Par A.Dieul
Une salle blanche pour tester des composants ISO classe 1
Lors de la fabrication de semiconducteurs, les composants tels que chaînes porte-câbles et câbles doivent remplir des critères extrêmement stricts en matière d'émission de particules. En vue d'assurer le développement plus rapide de nouveaux plastiques en mouvement pouvant être utilisés dans les salles blanches, igus a chargé l'institut Fraunhofer IPA, au titre d'une coopération de mise au point et de certification, de concevoir et de réaliser à Cologne une salle blanche sur mesure avec un système correspondant à la classe 1 ISO. Le nouveau laboratoire permet de procéder très rapidement et en conditions réelles à des tests de nouveaux produits du spécialiste des polymères ainsi qu'à des tests d'applications clients.

Mise en réseau, IA, électromobilité, déploiement de la 5G... Pour toutes ces technologies, la présence d'une microélectronique performante joue un rôle clé. Les fabricants de semiconducteurs et d'écrans en tout genre sont de plus en plus nombreux à agrandir leurs services de recherche et développement ainsi que leurs capacités de production. Le travail de mise au point et la production de QLED et de micropuces se font dans des conditions quasiment sans émission de particules en salle blanche. Une contamination même petite peut en effet détruire le circuit logiciel d'un smartphone par exemple. Des composants résistants à l'usure et certifiés salles blanches sont donc nécessaires. igus propose des guidages de l'énergie en polymères hautes performances résistants à l'usure depuis 2001, avec deux gammes de produits, e-skin et E6. Elles ont été conçues pour un emploi dans les salles blanches et disposent du certificat Fraunhofer TESTED DEVICE®. « Le secteur des semiconducteurs est un marché qui continue de connaître une forte croissance et qui est très porteur pour nos plastiques en mouvement », explique Benoît Dos Santos, Directeur des Ventes e-chain chez igus France. Cette année, igus présente pas moins de quatre nouveautés pour les salles blanches, dont la nouvelle e-skin flat modulaire en variante « single pod » – à ouverture facile et remplissage de l'extérieur – avec des compartiments pouvant être reliés entre eux ainsi que la nouvelle e-skin SKS20 pour les courses courtes dans les tout petits espaces de montage. « Nous voulions accélérer encore la mise au point de produits et avons pour ce faire demandé à l'institut Fraunhofer IPA de nous installer une salle blanche sur notre site », explique Andreas Hermey, Responsable du Bureau d'Etudes chez igus GmbH. La nouvelle salle blanche est intégrée au laboratoire de tests igus qui couvre une superficie de 3.800 mètres carrés sur le site de l'entreprise à Cologne en Allemagne et sera utilisée pour tous les produits igus, qu'il s'agisse


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.