Une nouvelle salle immersive en réalité virtuelle pour les opérations nucléaires

19 décembre 2018 //Par A.Dieul
Une nouvelle salle immersive en réalité virtuelle pour les opérations nucléaires
Le CEA Marcoule a mis en service sa nouvelle salle immersive. Baptisé Presage 2, cet outil permet de simuler tout type de scénario, tout au long de la vie d’une installation nucléaire : conception, construction, exploitation, démantèlement.

Presage 2 répond tout particulièrement aux besoins de la Direction de l’énergie nucléaire du CEA et, notamment, aux projets de démantèlement menés à Marcoule. L’étape de simulation et d’immersion constitue un véritable atout pour la préparation amont des interventions de démantèlement en milieu irradiant et donc hostile : étude et choix des meilleurs scénarii, vérification de la faisabilité d’opérations techniques, mais aussi formation des opérateurs notamment pour le pilotage de robots téléopérés.

Composée de deux murs d’image haute définition (4K), cette salle immersive offre une vision stéréoscopique et intègre de nombreux équipements et fonctionnalités : réalité augmentée, bras à retour d’effort, capture de mouvement, casques immersifs, son interactif, etc.  Cette technologie est animée grâce à une brique logicielle baptisée « Idrop », développée par le CEA, qui offre une approche globale d’une opération en milieu ionisant, et inclut en particulier la prise en compte de la dosimétrie pour les opérateurs et pour les matériels.
Les usages de cette salle immersive pour le CEA sont multiples : reconstruction de locaux en 3D, simulation d’intervention manuelle ou téléopérée, cartographie de dosimétrie, visite virtuelle d’installation, vérification de conception, formation des opérateurs, sécurité.

L’arrivée de Presage 2 à Marcoule témoigne de l’importance de la digitalisation des procédés mis en œuvre pour la conduite des projets nucléaires. Elle est aussi une opportunité pour les entreprises régionales de la filière nucléaire, qui sont susceptibles d’y avoir accès dans le cadre des grands marchés de démantèlement passés par le CEA.

L'Imec et le CEA unissent leurs forces sur l'IA et l'informatique quantique

Le CEA produit un module solaire de 410 W

STM et le CEA développent la technologie « GaN-sur silicium » pour des applications de conversion de puissance


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.