Un deal à 1 milliard d'euros pour une batterie graphene qui se charge en 15s

09 septembre 2020 //Par A Delapalisse
Un deal à 1 milliard d'euros pour une batterie graphene qui se charge en 15s
Skeleton Technologies et le Karlsruhe Institute of Technology développent une batterie au graphène qui se recharge en 15 secondes pour un contrat potentiel de 1 milliard d'euros auprès d'un fabricant automobile.

Le fabricant d'ultra-condensateurs Skeleton Technologies s'est associé à l'Institut de technologie de Karlsruhe pour achever le développement de la SuperBattery, une batterie au graphène potentiellement révolutionnaire qui peut se recharger en seulement 15 secondes.

Le temps de charge rapide associé à des centaines de milliers de cycles de charge aidera à réduire la pression sur les batteries lithium-ion. Skeleton a également signé une lettre d'intention d'un milliard d'euros avec un équipementier automobile de premier plan pour mettre la technologie sur le marché.

Le principal élément différenciateur de la SuperBattery est le matériau carbone graphène courbé breveté de Skeleton utilisé pour les ultra-condensateurs. «Ce n’est en fait pas plus de l’un que de l’autre, mais notre SuperBattery combine les avantages de l’ultra-condensateur et de la batterie: Le graphène incurvé ( Curved Graphene) utilisé sur une grande surface permet une charge-décharge rapide, tandis qu’une chimie de batterie spécifiquement développée est capable de stocker de manière réversible plus d’énergie qu’un pur ultracondensateur. La combinaison des deux technologies permet une charge et une décharge rapides avec une efficacité énergétique élevée, tout en affichant une densité d'énergie accrue », a déclaré Taavi Madiberk, PDG de Skeleton Technologies.

«Nous considérons Skeleton comme un partenaire parfait qui correspond à nos objectifs. Skeleton est à la fois flexible et suffisamment grand pour développer un nouveau processus, transférer nos connaissances dans un produit et le mettre sur le marché », a déclaré Maximilian Fichtner, chef de l'unité de recherche au KIT et directeur du Helmholtz-Institute Ulm.

«La SuperBattery change la donne pour l'industrie automobile. Associés aux batteries Li-ion, les ultra-condensateurs ont tout pour plaire: haute densité d'énergie et de puissance, longue durée de vie et temps de charge de 15 secondes », ajoute Taavi Madiberk.

La société, dont la R&D est basée à Tallinn, en Estonie, fabrique actuellement ses ultracondensateurs à base de graphène en Allemagne pour des entreprises automobiles majeures et des équipementiers industriels pour les exploitants de


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.