TSMC prépare le process de fabrication 2nm

26 août 2020 //Par A Delapalisse
TSMC prépare le processus de fabrication 2nm
TSMC prépare ses options pour la technologie de processus 2 nm avec des nanotubes et des nano-feuilles de carbone

La fonderie taïwanaise TSMC travaille avec ses clients sur les moyens de passer à un processus 2nm après sa technologie de processus 3 nm (N3) de nouvelle génération.

«Nous travaillons avec nos clients sur le calendrier du prochain nœud majeur au-delà de N3», a déclaré CC Wei, directeur général de TSMC. L'entreprise a développé un certain nombre de technologies qui pourraient être utilisées à 2 nm. Il s'agit notamment de nanosheets (nanofeuillets) et de carbon nanotubes   (nanotubes de carbone) 2D et 1D.

«Pour la technologie au-delà de N3, nous sommes optimistes car nous voyons de nombreuses solutions innovantes pour la mise à l'échelle», a déclaré YJ Mii, vice-président senior de la R&D chez TSMC. «Nous avons fait des percées majeures dans des matériaux tels que les nanotubes de carbone 2D et 1D, les nanofeuilles et les nanofils. Cette année, nous avons présenté une nanofeuille 32 bits fonctionnelle et des matériaux à haute mobilité pour les canaux 1 nm. C'est un bon exemple de préparation des options technologiques à l'avance », a-t-il déclaré.

Le processus actuel N5 5nm qui est en production de volume à la Fab 18 à Taiwan utilise largement la technologie 13,5 nm Extreme UV (EUV) qui sera utilisée pour N3 3nm qui sera en production en volume en 2022. TSMC travaille également actuellement avec  Graphcore  le concepteur britannique de puces AI  sur le passage plus large à la technologie 3nm qui sera en production en série dans la seconde moitié de 2021. La puce actuelle, construite sur 7 nm, a 59,4 milliards de transistors. «Nous avons maintenant commencé à explorer ce que nous pouvons réaliser en utilisant le prochain processus 3 nm», a déclaré la Dr Maria Marced, présidente de TSMC Europe.

Le processus N3 fournit une augmentation de 1,7x de la densité logique par rapport au processus N5 actuel, ce qui fournirait plus de 100 milliards de transistors pour la prochaine puce de Graphcore.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.