TSMC attirée vers l'autel du made in USA: Page 4 of 4

19 mai 2020 //Par A Delapalisse
TSMC draguée vers l'autel du made in USA
Le double coup dur des restrictions renforcées sur Huawei et HiSilicon des USA, ainsi que l'annonce du plan de TSMC de construire une fabrique de plaquettes en technologie 5 nm en Arizona donnent le sentiment d'une mise en scène.

Lorsque la Fab de l'Arizona entrera en production en 2024, la technologie 5 nm semblera un processus quelque peu mature par rapport à 3 nm et potentiellement une certaine forme de silicium à transistor Forksheet à 2 nm. Bien sûr, les Fabs sont mise à niveau et migrées vers des technologies plus fines au cours de leur vie, mais le label 5 nm envoie un signal. Il est également à noter que le principal coût dans une Fab est dans l'équipement de fabrication de semiconducteurs, de sorte que l'engagement de TSMC ne devient important que quelque temps après la construction du bâtiment. Les coques Fab restées inactives pendant des années avant d'être équipées ou réutilisées sont une réalité de l'industrie des semiconducteurs qui a toujours été une sorte de montagnes russes avec des hauts et des bas.

Pour être honnête, TSMC a été l'un des fabricants de semiconducteurs les plus constants et doit rarement se retirer d'un engagement. Encore une fois, il est logique que les très grandes dépenses dans les usines de production Gigafab restent à Taiwan, mais il semble que TSMC fasse le service minimum pour rester aux États-Unis et dans les bonnes grâces d'Apple.
Le dernier indicateur est l'utilisation d'un verbe conditionnel dans la dernière phrase du communiqué de presse de TSMC. "L'usine d'Arizona serait le deuxième site de fabrication de TSMC aux États-Unis." Il suggère la condition "si elle se réalise". Le verbe "sera" est utilisé ailleurs dans le communiqué de presse.

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'une politique réussie en matière de semiconducteurs est définie sur plusieurs années alors que les administrations américaines n'existent que pour quatre ans à la fois. Donc, il n'y a aucun mal à planifier pour TSMC une dépense de 12 milliards de dollars aux États-Unis pour l'instant, sachant que de tels plans peuvent être modifiés, reportés ou annulés s'ils n'ont plus de sens dans des circonstances différentes.

Lire aussi:

TSMC met 12 milliards de $ pour une Fab 5nm en Arizona

Les USA veulent contrôler l'export mondial de chips vers la Chine

Trump cherche à nouveau à bloquer la Chine

Les USA veulent empêcher la Chine d'accéder à la lithographie EUV

Huawei stocke pour 1 an de composants en vue de sanctions US

La Chine voit rouge concernant le blocage de l'EUV de ASML

 

Related links and articles:

 

www.tsmc.com

www.commerce.gov

News articles:

US tightens restrictions on Huawei's chip supply

TSMC picks Arizona for 5nm wafer fab

Semiconductor industry pushes back against US export controls

TSMC is planning a US wafer fab . . . again

HiSilicon breaks into top ten chip vendor ranking

US talks to Intel, TSMC about building local foundry fabs

Analysis: TSMC ponders US wafer fab while awaiting trade rule changes


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.