Tout le spectre solaire avec une seule LED: Page 2 of 3

24 juin 2020 //Par Simone Hettinger
Tout le spectre solaire dans une seule LED
Les LED de lumière du jour peuvent produire approximativement le spectre lumineux du soleil. Quels avantages les générations actuelles de LED offrent-elles par rapport à d'autres sources de lumière et quelle influence ont-elles sur les gens?

Fig.2: Le spectre de couleurs de la lumière du soleil est assez équilibré
sur l'ensemble du spectre.

Les différentes sources de lumière et leurs caractéristiques

La lumière du soleil contient la totalité du spectre des couleurs dans une distribution uniforme et fournit aux gens un rayonnement électromagnétique - des ultraviolets au visible et loin dans le spectre infrarouge - créant ainsi les meilleures conditions possibles pour le bien-être et la santé .


Fig. 3: En comparaison, le spectre d'une lampe à incandescence.

 

 

 

 

 

Le confort visuel et la vision des couleurs restent également inégalés dans la lumière naturelle du soleil, et c'est la source de lumière idéale pour des températures de couleur élevées avec un indice de rendu des couleurs (Ra) maximum de 100. Comme le soleil, la lampe à incandescence est un radiateur de température. La lumière est générée par la chaleur et donc l'ampoule a le spectre de lumière complet. Il se rapproche de la lumière "blanche chaude" du soleil le soir.  Par rapport à la lumière du soleil (Fig.2), le spectre de couleur de la lampe à incandescence (Fig.3) a une composante bleue beaucoup plus faible, et la distribution de la lumière augmente fortement et en continu vers les composantes rouge et infrarouge. Ces propriétés font de la lampe à incandescence la source lumineuse idéale pour les températures de couleur "blanc chaud".

La lampe à incandescence produit trop de rayonnement thermique

Le problème avec les lampes à incandescence, cependant, est qu'elles émettent plus de 90% de l'énergie qu'elles absorbent sous forme de rayonnement thermique dans l'infrarouge invisible et ont donc une efficacité lumineuse de seulement  9 à 15 lm/W. C'est la raison pour laquelle de nombreuses versions de la lampe à incandescence ne peuvent plus être vendues dans l'UE et dans d'autres pays. Les effets positifs du rayonnement infrarouge sur le corps humain sont ignorés.


Fig.4: Le spectre typique d'une lampe fluorescente à trois
bandes distinctes.

 

Cependant, d'autres sources de lumière actuellement disponibles basées sur le principe de la génération de lumière par décharge de gaz et d'électroluminescence émettent un spectre de lumière qui diffère considérablement du spectre de lumière idéal, c'est-à-dire à des températures de couleur élevées de celle du soleil et à des températures de couleur basses de celle de l'ampoule. Les tubes fluorescents et les lampes à économie d'énergie largement utilisés présentent de grandes lacunes dans le spectre de couleurs par rapport au spectre solaire idéal, car ils n'émettent de la lumière que dans les longueurs d'onde du gaz excité, comme on peut le voir clairement dans la comparaison des spectres.

 

La figure 4 montre un spectre lumineux typique d'une lampe fluorescente, qui montre principalement trois bandes distinctes dans le spectre bleu (à 440 nm), vert (à 545 nm) et rouge (à 610 nm). Ces lampes à décharge ont également le problème du scintillement. Même si le scintillement n'est généralement pas détectable visuellement, ces impulsions lumineuses peuvent être détectées dans le cerveau et peuvent inconsciemment déclencher un stress chez l'homme.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.