Toit solaire invisible pour l'automobile

17 septembre 2019 //Par D.Cardon
Toit solaire invisible pour l'automobile
Toujours dans le but de faire progresser les gammes de véhicules électriques, l'activité systèmes à énergie solaire (ISE) de l'Institut Fraunhofer a mis au point un toit pour voiture équipé de cellules solaires. Le plus de cette proposition réside dans le fait que les cellules solaires peuvent être revêtues d'une couche de peinture, qui les rend invisibles. Malgré l'efficacité énergétique élevée des cellules solaires utilisées, l'électricité générée n'est suffisante que pour de courtes distances.

Les cellules solaires sont intégrées au moment du préformage du toit et ensuite recouvertes  par le peinture.. Avec une puissance nominale d'environ 210 W/m², le toit peut fournir de l'électricité sur environ 10 km par une journée ensoleillée pour une voiture électrique de milieu de gamme. Fraunhofer ISE estime que "l'autonomie du véhicule peut être étendue d'environ 10%", ou encore que la consommation d'électricité pour la même distance parcourue diminuera dans la même proportion.

Le calcul est basé sur le rayonnement solaire non ombré sur le site ISE de Fribourg-en-Brisgau (l'une des villes les plus ensoleillées d'Allemagne). En outre, la consommation de la voiture électrique était de 17 kWh aux 100 km pour un  kilométrage annuel de 15 000 km. Le directeur de l’Institut, Andreas Brett, suppose que dans l'avenir,  avec la décarbonisation de la production d’énergie, les cellules solaires seront encore plus présentent, pour de multiples applications.

Pour que les surfaces du toit puissent être utilisées au maximum, les développeurs ont minimisé les distances entre les cellules. Les scientifiques s'appuient sur la nidification des bardeaux. Semblables à un toit de maison, les cellules solaires au silicium sont superposées, mais dans ce cas, elles sont connectées avec un adhésif conducteur. Cela devrait non seulement conduire à un rendement énergétique plus élevé, mais également à une image globale esthétique.

Contrairement aux cellules solaires utilisées auparavant dans les voitures, ici, les cellules sont pratiquement invisibles puisque  complètement dissimulées par un revêtement de couleur. "Les possibilités de couleurs sont presque infinies", déclare Martin Heinrich, responsable PV pour la mobilité chez Fraunhofer ISE. La perte d'efficacité ne serait que de 7%.

En savoir plus :  https://www.ise.fraunhofer.de/en.html 


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.