Sycamore, le processeur quantique de Google, montre sa "suprématie"

24 octobre 2019 //Par A Delapalisse
Sycamore le processeur quantique de Google démontre sa suprématie
Des chercheurs de Google ont annoncé qu'un processeur quantique sur-refroidi appelé Sycamore pouvait effectuer des calculs en quelques secondes qui prendraient 10 000 ans au plus grand supercalculateur du monde.

 La possibilité d'utiliser l'informatique quantique pour arriver à obtenir des résultats hors de portée de l'informatique classique est appelée "suprématie" et constitue l'avantage théorique de l'informatique quantique depuis le début des recherches sur le sujet. Les résultats de Google ont été rapportés dans Nature.

L'ordinateur quantique Sycamore est entièrement programmable et peut exécuter tout type d'algorithmes quantiques. Après la phase de développement et de test, l’équipe a préparé des applications dans les domaines de la simulation en physique quantique et de la chimie quantique, ainsi que dans l’apprentissage automatique.

L'article indique que le processeur Sycamore, conçu et fabriqué par Google, comprend un réseau bidimensionnel de 54 qubits transmons, chaque qubit étant couplé de manière ajustable à ses quatre plus proches voisins. Les qubits sont disposés dans une damier décalé de 9 sur 6. L’un des progrès décisifs de cette conception d’assemblage qubit est le coupleur ajustable qui contrôle la connexion à chaque voisin le plus proche.

Les qubits sont constitués de jonctions Josephson sur-refroidies avec de l'aluminium pour la métallisation et de l'indium pour des liaisons entre deux plaquettes de silicium. La puce est connectée par fil à une carte de circuit supraconductrice et fonctionne à une température en dessous de 20 mK. Le processeur est connecté à un équipement à la température ambiante qui synthétise les signaux de contrôle et lit l’état des qubits.

à suivre: quelle est la suite?


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.