STMicro fait un bond de 25% dans les discrets et opto

15 avril 2019 //Par A Delapalisse
STMicro fait un bond de 25% dans les discrets et opto
STMicro a grimpé à la cinquième place du classement des fournisseurs d'optoélectronique, capteurs, actionneurs et semi-conducteurs discrets dans le classement top 10 des ventes en 2018.

Dans le même temps, Nichia a perdu deux places au sptième rang et OmniVision a intégrer le top-10 venant de la 13 e position en 2017. Les dix plus grandes entreprises détenaient 39% du marché mondial des OSD en 2018, au même niveau qu'en 2017.

 

Top ten ranking of vendors of OSD components by 2018 revenue. Source: IC Insights.

Le géant de l'optoélectronique Sony au Japon - le plus grand fournisseur de capteurs d'image CMOS - a maintenu sa position de leader dans le classement OSD avec des ventes totalisant près de 7,1 milliards de dollars en 2018, soit 3,1 milliards de plus que le deuxième, également au Japon, Sharp.

Après une forte hausse de 19% en 2017, la croissance des ventes de dispositifs OSD de Sony a ralenti pour s'établir à 3% en 2018 en raison de la faible demande de capteurs d'image CMOS sur le marché des smartphones en pleine maturation et de la baisse des livraisons d'unités de capteurs laser pour lecteurs de disques optiques.

STMicro a enregistré la plus forte croissance, avec une augmentation de 25% des ventes OSD. Près de la moitié de l'augmentation de ST a été générée par les semiconducteurs discrets, qui ont progressé de 27% à 1,3 milliard de dollars en 2018, en raison notamment de la hausse des prix de vente des transistors de puissance, des diodes de puissance et d'autres composants en allocation sur le marché au cours de l'année. L’autre moitié de l’augmentation des ventes OSD de ST provient des revenus de l’optoélectronique, qui ont bondi de 48% à 903 millions de dollars pour les capteurs d’image et de lumière.

OmniVision, fournisseur de capteurs d'image CMOS, a réalisé une croissance de ses ventes de 10% en 2018, pour un montant d'environ 1,6 milliard de dollars. Bien que basée dans la Silicon Valley, la société a été rachetée par des investisseurs chinois en 2016 et est le troisième plus


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.