Qui pour racheter ARM: Apple, Nvidia ou Cadence?

27 juillet 2020 //Par A Delapalisse
Qui pour racheter ARM: Apple, Nvidia ou Cadence ?
Apple, le géant des produits électroniques grand public a refusé la possibilité d'acheter ARM au groupe japonais Softbank, mais le fournisseur de GPU Nvidia serait intéressé selon certaines rumeurs.

Cependant, d'autres rapports indiquent que Softbank est peu enclin à vendre ARM à Nvidia. Et une possibilité est que Cadence Design Systems Inc. le leader de  l'EDA et de la propriété intellectuelle pourraient devenir un parent idéal pour le concédant de licence britannique de technologie de processeur.

Softbank Group a payé 32 milliards de dollars pour ARM en 2016 dans l'espoir de déveloper l'activité IoT pour augmenter ses revenus et ses bénéfices. Malheureusement, les résultats financiers d'ARM se sont détériorés par la suite, faisant de Softbank un conglomérat de recyclage d'argent plutôt qu'un créateur de valeur.

Softbank a déclaré envisager de refaire de ARM une société cotée en 2023, mais elle est sous pression pour réorganiser son bilan plus rapidement. La vente d'ARM à une seule entreprise ou à un consortium pourrait rapporter plus d'argent qu'une introduction en bourse et être la solution rapide dont Softbank a besoin.

Certaines sources ont ces derniers jours révélé que Softbank Group avait approché Apple Corp. au sujet de la possibilité pour le géant américain de racheter ARM. Il est à noter que ARM est le fournisseur  de l'architecture des processeurs d'Apple, ce qui a aidé l'entreprise à devenir un pionnier du marché des smartphones. Apple utilise maintenant aussi l'architecture ARM dans ses ordinateurs portables (voir Apple confirme l'abandon des processeurs Intel pour des chips ARM ).

Comme nous l'avons indiqué précédemment, Apple ne serait pas une bonne maison pour ARM. Cela détruirait la proposition de valeur clé selon laquelle ARM développe des cœurs pour de nombreuses sociétés de puces, ou obligerait Apple à ajouter un autre modèle à son portefeuille d'activités (voir ARM lance ses cœurs IP 78 pour smartphones 5G ) . De plus, l'ajout d'un tel modèle commercial pourrait voir Apple essayer de fournir de l'IP à ses concurrents; une situation généralement malvenue et ne manquerait pas d'attirer l'attention des autorités antitrust.

Une chose importante que le rachat par Apple empêcherait est un destin chinois pour ARM. C'est quelque chose qui n'a pas été évité dans le cas d'Imagination Technologies (voir Imagination Technologies et ses IP GPU pris dans le piège chinois), un autre cas dans lequel l'embauche des ingénieurs GPU de la soviété Imagination par Apple a été un facteur dans l'effondrement et de la vente ultérieure de cette société d'IP graphiques à une société chinoise. Néanmoins, garder ARM hors de portée des intérêts chinois devient probablement de plus en plus important pour les gouvernements britannique et américain

à suivre: Nvidia a les finances nécessaires


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.