Osram envoie un SOS, recherche des investisseurs

15 février 2019 //Par A Delapalisse
Osram envoie un SOS, recherche des investisseurs
Le groupe de technologies d'éclairage Osram Licht AG (Munich, Allemagne) recherche un investisseur. L'objectif est une prise de contrôle complète. Comme la société en difficulté l’a confirmé dans un communiqué de presse, elle est en pourparlers avec Bain Capital et Carlyle Group. Selon Reuters, les deux sociétés d’investissement envisagent une offre conjointe visant 100% du groupe.

L'ancienne spin-off de Siemens, Osram, est en difficultés depuis le mois dernier principalement en raison de la faiblesse de la demande en Chine. La situation a été aggravée par la chute de la demande du marché de l'automobile, qui avait commandé moins de LED que prévu. Dans ce contexte, Osram a récemment annoncé des suppressions de postes chez sa filiale de LED, Osram Opto Semiconductors.

"Au cours du trimestre écoulé, nos marchés ont été confrontés à des vents contraires. Le cycle automobile s'est nettement détérioré. La demande a également diminué dans les secteurs des appareils mobiles et de l'éclairage général", a déclaré Olaf Berlien, PDG d'OSRAM Licht AG. "Nous avons pris un certain nombre de mesures pour améliorer les revenus et les revenus."

Des développements défavorables dans l'industrie automobile, en particulier en Chine, ainsi que dans le secteur des appareils mobiles ont affecté Osram au premier trimestre de l'exercice 2019. Des adversités politiques telles que des différends commerciaux internationaux, un affaiblissement de la demande pour l'éclairage en général et des répercussions de la procédure de test d'émission L WLTP a également suscité l’incertitude des clients.  Sur une base comparable, le chiffre d’affaires trimestriel a diminué d’environ 15% pour atteindre 828 millions d’euros. L'EBITDA, avant éléments exceptionnels, a également diminué de 93 millions d'euros par rapport à l'an dernier. La marge d'EBITDA ajusté a atteint 11,3% .

La 13 février 2019, OSRAM Licht AG a confirmé les rumeurs du marché selon lesquelles Bain Capital et Carlyle Group envisagent une acquisition conjointe allant jusqu'à 100% des actions de la société.
Dans ce contexte, la société est actuellement engagée dans des discussions approfondies avec les parties intéressées. On ne sait pas encore s'il y aura un investissement de Bain Capital et de Carlyle Group. Il est également possible que les discussions échouent. Conformément aux exigences légales, OSRAM Licht AG informera ultérieurement le marché des capitaux et le public.

à lire également:

Osram en


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.