OneWeb racheté par la Grande Bretagne et l'Inde

06 juillet 2020 //Par A Delapalisse
OneWeb racheté par le UK et l'Inde
Le gouvernement britannique et l'opérateur indien de télécommunications Bharti Global paient plus de 1 milliard de dollars pour OneWeb, l'opérateur de satellites de télécommunications en difficulté.

Le gouvernement britannique a annoncé avoir acquis l'opérateur de satellites basé à Londres OneWeb dans le cadre d'un accord de 1 milliard de dollars avec un opérateur de téléphonie mobile indien lié à un investisseur existant.

Le gouvernement britannique paiera 500 millions de dollars pour une «part de capital importante» aux côtés de 500 millions de dollars de Bharti Global, qui détient le troisième plus grand réseau de téléphonie mobile.

Il mettra également en place un Conseil national de l'espace, présidé par le ministre des Finances Rishi Sunak, le chancelier de l'Échiquier, pour superviser la politique spatiale et les questions plus larges de sécurité nationale. Cela comprendra la capacité de fabrication de satellites et un service de données de navigation alternatif.

Le gouvernement UK veut sauver OneWeb pour créer son propre GPS: un pari risqué...

 

Bharti assurera la gestion commerciale et opérationnelle de OneWeb et apportera une source de revenus pour la constellation de 648 satellites de 150 kg ( voir photo ci-dessus) en orbite polaire basse (LEO). La société avait 74 satellites en orbite avant d'entamer la procédure du chapitre 11 aux États-Unis ( faillite) et doit encore construire et lancer les autres pour fournir un service complet.

Elle avait commencé le développement d'une gamme de terminaux utilisateurs (téléphones portables) pour une variété de marchés clients et a installé environ la moitié de ses 44 stations au sol.

OneWeb avait besoin d'un investissement supplémentaire de 1 milliard de dollars en plus du capital-risque de 3 milliards de dollars levés à ce jour. L'investissement du gouvernement britannique et de Bharti permettra à l'entreprise à un lancement commercial préliminaire, mais des paiements au principal créancier, OneWeb Global, et WorldView JV Holdings, la coentreprise américaine de fabrication de satellites avec Airbus, réduiront le montant disponible. La réponse peut résider dans la déclaration de OneWeb selon laquelle l’accord porte sur «plus d’un milliard de dollars».
à suivre: Les Investisseurs de OneWeb

 


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.