Objets connectés : comment alimenteront-ils la productivité ?

16 mars 2020 //Par Philippe Azouyan, Directeur de la Succursale Française de Dynabook Europe GMBH.
Objets connectés : comment alimenteront-ils la productivité ?
L'année dernière, la productivité annuelle au Royaume-Uni a chuté de la plus rapide des façons depuis cinq ans. Par ailleurs, la productivité mondiale sur le lieu de travail s'est également affaiblie. La croissance annuelle de la production par travailleur étant passée de 2,9% à 2% au cours de la dernière décennie. Cela a provoqué non seulement une baisse de l'implication des employés, mais aussi de la croissance économique. Les entreprises doivent réfléchir à leurs activités actuelles et être ouvertes à changer leur façon de travailler.

Il est tout aussi essentiel que les entreprises soient à l'écoute de leurs employés. Les équipes très mobilisées seraient 21% plus productives que leurs homologues moins impliqués. Alors que le monde devient de plus en plus numérique, la technologie est un facteur vital pour l’implication des employés, la productivité et même l'acquisition et la rétention des talents. Selon Microsoft, une écrasante majorité (93%) des millénials déclare qu'une entreprise disposant de technologies, de services et de solutions de pointe est un paramètre important dans le choix d’un emploi.
Les progrès en matière de technologie offrent des avantages pour les entreprises, en améliorant l'efficacité des opérations commerciales et en accroissant l’engagement des employés, la flexibilité et, au final, la productivité. Par exemple l'adoption de la technologie des objets connectés est en pleine croissance. Cette industrie devrait atteindre 54 milliards de dollars en 2023. Aujourd'hui, lorsque nous pensons à la technologie des objets connectés, nous ne nous contentons plus de l'associer aux consommateurs. Il existe également une opportunité importante pour les entreprises de profiter de cette tendance croissante. Bien qu'elles ne soient pas encore largement adoptées, les technologies liées aux objets connectés, telles que les lunettes de réalité virtuelle assistés, devraient avoir un impact important sur les industries fortement tributaires des travailleurs sur site et sur le terrain, tels que l'entreposage, la fabrication, les soins de santé, l'aérospatiale et l'automobile. Alors, qu'est-ce que la réalité assistée ? Et comment alimentera-t-elle la prochaine phase d’augmentation de la productivité au travail ?

Réalité assistée (AR)
L’AR fait référence à la projection d'informations dans le champ de vision d'un utilisateur, tout en lui permettant de travailler les mains libres. Elle diffère de sa cousine peut-être mieux connue, la réalité
augmentée, car elle ne change pas ce que l'utilisateur voit, mais ajoute seulement une couche supplémentaire d'informations dans sa vision périphérique à travers des diagrammes, des textes ou
des vidéos. Les industries qui dépendent des travailleurs sur


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.