Nouvelle couche physique Ethernet à paire torsadée simple étendant la portée: Page 2 of 2

15 octobre 2020 //Par A.Dieul
Nouvelle couche physique Ethernet à paire torsadée simple étendant la portée des applications industrielles et immotiques
Texas Instruments lance une nouvelle couche physique (PHY) Ethernet capable de transmettre des signaux de 10 Mbit/s jusqu’à 1,7 km via un seul et même câble à paire torsadée. La longueur du câble du DP83TD510E est donc supérieure de 1,5 km aux 200 m requis par la norme Ethernet à paire torsadée simple 802.3cg/10BASE-T1L de l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers). Les ingénieurs peuvent ainsi proposer des communications industrielles à plus longue distance, sans augmenter le poids du système ou le coût du câblage.
Ethernet sur les systèmes d’automatisation des processus affichant des exigences de sécurité intrinsèques. Dans la conception de ces systèmes, en particulier lorsqu’ils sont destinés à une utilisation dans des environnements dangereux, exposés à un risque d’explosion, la possibilité de réduire la puissance et la température au niveau de la couche PHY Ethernet en cas de défaillance est un critère essentiel. Associé à des résistances de sortie externes, le DP83TD510E limite le courant d’appel et la température de service sur les applications d’automatisation des processus longue distance, par exemple les émetteurs de terrain.
En plus d’aider les ingénieurs à respecter les exigences de sécurité intrinsèque, le DP83TD510E, avec sa consommation énergétique ultra faible (moins de 45 mW à 1 V, point à point), garantit une marge de puissance qui peut être réallouée à d’autres circuits critiques, augmentant ainsi les performances du système.

www.TI.com


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.