Micron réduit sa production de DRAM et de NAND: Page 3 of 4

03 juillet 2019 //Par A Delapalisse
Micron réduit sa production de DRAM et NAND
En mars 2019 Micron Technology avait déjà annoncé qu'elle réduirait sa production de DRAM et de NAND en 2019 en raison de la baisse de la demande de mémoires utilisées dans les smartphones, les centres de traitement de données et les ordinateurs personnels, ce qui réduit le prix de vente de ses produits et érode ses bénéfices.

Les ventes de la société au troisième trimestre de 2019 ont chuté de 39% par rapport à l'année dernière et de 18% par rapport au trimestre précédent pour s'établir à environ 4,8 milliards de dollars, selon le directeur financier, David Zinsner. Les marges brutes sont passées de 50% au deuxième trimestre à 39% au troisième trimestre en raison de la baisse continue des prix des DRAM et NAND, a-t-il ajouté. Les stocks de Micron ont augmenté de 500 millions de dollars pour atteindre 4,9 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre.

Micron a déclaré 3 milliards de dollars de revenus de DRAM. Les ventes de puces mémoire à court terme ont chuté de 45% au cours de l'année dernière et de 19% au dernier trimestre, alors que les prix des mémoires DRAM ont chuté de 20%. Les ventes NAND de Micron ont chuté de 18% par rapport au deuxième trimestre, les ASP ( prix de vente moyen) ayant diminué d'environ 15% au cours des trois derniers mois. Les livraisons de produits NAND ont diminué d'environ 3% au troisième trimestre 2019, a précisé la société.

Les choses pourraient encore empirer avant de s'améliorer. Les ASP des DRAM devraient encore baisser au cours du trimestre, selon DRAMeXchange, une division du cabinet d’études de marché Trendforce. Les analystes du secteur ont également mis en doute la capacité de reprise des ASP NAND dans leur ensemble. "Bien que nous continuions à croire que le secteur est structurellement plus fort, la convergence d'événements qui ont eu une incidence sur cette année était sans précédent", a déclaré Mehrotra.

"Avec les défis économiques et commerciaux auxquels le secteur est confronté, le court terme reste incertain", a déclaré Mehrotra. Micron entrevoit une augmentation de la demande de puces mémoire au second semestre par rapport au premier semestre, à la faveur d'une augmentation des prix et de la consommation des centres de données par les clients, qui auront épuisé leurs stocks excédentaires. Les pénuries de puces informatiques sur le marché des ordinateurs personnels ont commencé à s’améliorer au cours du dernier trimestre, selon Micron.

 


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.