Micron réduit sa production de DRAM et de NAND: Page 2 of 4

03 juillet 2019 //Par A Delapalisse
Micron réduit sa production de DRAM et NAND
En mars 2019 Micron Technology avait déjà annoncé qu'elle réduirait sa production de DRAM et de NAND en 2019 en raison de la baisse de la demande de mémoires utilisées dans les smartphones, les centres de traitement de données et les ordinateurs personnels, ce qui réduit le prix de vente de ses produits et érode ses bénéfices.

 

Les réductions interviennent alors que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine déstabilisent le secteur des semiconducteurs. Le conflit a créé une incertitude que les principaux acteurs du secteur des puces accusent en partie d’avoir entravé les ventes. Et tandis que Washington intensifiait ses attaques contre le secteur émergent de la technologie en Chine, Pékin doublait également ses efforts en faveur de l’autosuffisance en matière de puces, y compris pour les mémoires DRAM et NAND.

Micron, le troisième producteur mondial de puces mémoire, a déclaré que les réductions commenceraient à réduire l'offre de mémoire mondiale avant la fin de l'année. D’autres producteurs de DRAM et de NAND, dont Samsung et Toshiba, s’efforcent également de réduire leurs dépenses d’investissement à mesure que la demande diminue. Micron a déclaré qu'il continuerait à se serrer la ceinture: des réductions plus importantes des dépenses en capital de la société sont prévues pour 2020, a déclaré Mehrotra.

Micron a également été frappé par l'interdiction de fournir des puces à Huawei, son plus gros client l'an dernier. Les sanctions imposées à Huawei lui ont coûté environ 200 millions de dollars en ventes totales. Cependant, la société a déclaré la semaine dernière avoir repris certaines livraisons de puces de mémoire à Huawei sur la base de son interprétation des restrictions imposées par l'administration Trump, qui pourraient être retirées dans le cadre des négociations commerciales avec la Chine.
 

La société a été aux prises avec de nombreux autres problèmes au cours de l'année dernière. Les clients réduisent leurs commandes de puces utilisées dans les smartphones, tandis que les pénuries de puces d’ordinateurs d’Intel ont freiné la demande dans l’espace des ordinateurs personnels. Les principaux fournisseurs de cloud, notamment Amazon, Microsoft et Google, ont réduit leurs dépenses en mémoire et autres puces utilisées dans les centres de données après la constitution de stocks en 2018.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.