Lynx élargit l'éventail de systèmes d'exploitation et processeurs pris en charge par LynxSecure

16 mars 2020 //Par Alain Dieul
Lynx élargit l'éventail de systèmes d'exploitation et processeurs pris en charge par LynxSecure
Lynx Software Technologies vient d'annoncer, à l'occasion du salon Embedded World, l'élargissement de l'applicabilité de LynxSecure, hyperviseur à noyau de séparation au cœur de LYNX MOSA.ic, par la prise en charge d'architectures de processeurs et de systèmes d'exploitation supplémentaires.

Lynx a révélé que LynxSecure était désormais porté par le processeur de communication multicœur QorIQ T2080 de NXP Semiconductors, premier exemple d'architecture NXP pris en charge par le cadre de développement LYNX MOSA.ic. Lynx a également dévoilé ses plans de prise en charge de FreeRTOS pour l'architecture ARM-v8 par LynxSecure. Lynx porte déjà LynxSecure sur NXP QorIQ Layerscape 1046A et NXP S32V234 MPSoCs, étendant ainsi les capacités de gestion d'architectures de traitement et d'exploitation de LYNX MOSA.ic.

« Depuis trente ans, nous aidons nos clients qui créent, certifient et déploient des plateformes cruciales pour la mission des secteurs de l'avionique et de la défense. Aujourd'hui, notre expertise s'étend à de nouveaux marchés et applications, notamment la robotique industrielle, l'automobile et l'infrastructure IIoT », a expliqué Ian Ferguson, vice-président du marketing et des alliances stratégiques de Lynx. « Ces marchés partagent les mêmes exigences strictes de performance, sûreté et sécurité, mais emploient différentes combinaisons de processeurs et systèmes d'exploitation. Notre but est de permettre aux architectes et ingénieurs système de profiter pleinement de l'architecture logicielle simple et de conception sécurisée, facilitée par Lynx Software Technologies, tout en utilisant naturellement les fonctionnalités et les capacités du processeur et du système d'exploitation qu'ils ont sélectionnés. »

« La prise en charge des architectures NXP et ARM par le cadre de développement LYNX MOSA.ic est une nouvelle fantastique », a commenté Geoff Waters, ingénieur en chef chez NXP Semiconductors et président du groupe de travail Multicore for Avionics dirigé par NXP. « Cette technologie exceptionnelle permet de gérer les complexités des systèmes multicœurs et de réduire le temps de conception et de certification des systèmes de sécurité critique, basés sur les systèmes NXP Layerscape et QorIQ SoCs. »

« Depuis 2003, FreeRTOS a connu une croissance ininterrompue, pour devenir l'un des plus grands systèmes d'exploitation temps réel du monde », a annoncé Richard Barry, fondateur du projet FreeRTOS. « L'adoption d'un projet sur de nouveaux marchés est toujours un moment passionnant, tout comme la résolution


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.