L'infrastructure "cloud européen" est lancée

11 juin 2020 //Par D. Cardon
En direct de Bercy : l'infrastructure "cloud européen" est lancée
La France et l’Allemagne donnent le coup d’envoi de Gaia-X,  le projet de «super-cloud» européen, porté par 11 entreprises de chaque pays. Gaia-X offrira une alternative crédible pour que les entreprises européennes puissent retrouver la souveraineté de leurs données.

L'architecture Gaia-X est fortement axée sur l'interopérabilité des données, des services et des infrastructures entre différents fournisseurs de cloud et centres de données, selon les standards et les normes européennes en termes de réversibilité, respect du RGPD, sécurité... Cela nécessite une infrastructure de communication appropriée pour permettre l'implantation de cloud hybride et de multi-cloud, venant de fournisseurs offrant des services de réseaux et  d'interconnexion. Une infrastructure de communication permettra des fonctionnalités telles que des groupes d'utilisateurs fermés pour des nuages spécifiques au secteur et des garanties de latence et de bande passante qui ne peuvent pas être fournies autrement. À long terme, les fournisseurs d'interconnexion et de réseau peuvent apporter des services de bout en bout sur plusieurs réseaux dans une infrastructure de communication fédérée et dédiée GAIA-X

Un fournisseur hyperscale comme Amazon Web Services (AWS) pourrait également faire partie de Gaia-X. Par exemple, AWS fournit des données sous forme cryptée à l'environnement cloud sécurisé par un fournisseur local, dans lequel les données sont décryptées et traitées à l'aide d'un algorithme d'apprentissage automatique.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.