L'industrie électronique grignote l'industrie automobile

08 février 2021 //Par A Delapalisse
L'industrie électronique grignote l'industrie automobile
Plusieurs tendances se cristallisent pour mettre en évidence un changement fondamental et qui s'accélère dans l'industrie automobile mondiale .

La pandémie Covid-19 a mis en évidence le rôle essentiel que jouent les semiconducteurs dans l'industrie automobile, depuis les capteurs jusqu'à l'IA. Il a été facile d’arrêter l’approvisionnement en puces, mais la pandémie a montré que le secteur des puces ne pouvait pas fonctionner selon les «principes du juste à temps» et que la redémarrage va prendre du temps.

Les constructeurs automobiles du monde entier, de Ford et General Motors à Volkswagen, ont tous dû réduire leur production en raison de la pénurie de puces. Cela a conduit à de vifs appels de la part des politiciens aux fonderies de Taïwan (fournissant les puces pour l'automobile) et à une augmentation spectaculaire du financement des fabricants de puces européens.

How to break a supply chain

Cela s'ajoute à l'électrification croissante des voitures et a une demande de plus d'autonomie pour les VE, qui augmentent tous deux la teneur en semiconducteurs d'un véhicule. Certains fabricants de puces automobiles tels que STMicroelectronics et Texas Instruments ont réussi à éviter le ralentissement provoqué par la pandémie, tandis que d'autres comme NXP, On Semiconductor et Bosch ont connu des difficultés.

Cette tendance était déjà apparente avant la pandémie. Le plus grand fabricant d’équipements électroniques au monde, Foxconn, a commencé à s'intéresser à l’industrie automobile. Il a passé les trois dernières années à développer une plate-forme horizontale que les marques mondiales peuvent utiliser pour construire leurs propres voitures. Ces marques vont concurrencer le modèle vertical en difficulté des constructeurs automobiles, mis en évidence par la consolidation de Fiat Chrysler et Citroen Peugeot dans Stellantis le mois dernier.

Foxconn a déjà une solide expérience en tant que fournisseur de BMW et d'Apple, déclare Malcom Penn du bureau d'étude Future Horizons, qui examine les tendances clé de l'industrie.

«Les véhicules électriques bouleversent complètement le marché automobile et devinez qui se glisse dans la sphère des véhicules électriques? Apple et Foxconn. Cette fois ce sera un modèle de fabrication horizontal qui changera le monde de l'automobile », a-t-il déclaré. «Les voitures sont déjà une conception basée sur une plate-forme et l'EV sera la dernière transition de plate-forme horizontale», a-t-il déclaré.

«Cela se passe déjà avec Tesla. Ils conçoivent leurs propres circuits intégrés avec des puces AI de 260 mm2. Ce ne sont pas de petites puces et elles sont conçues en interne par les ingénieurs de Tesla. On ne voit pas les constructeurs automobiles classiques construire leurs propres puces, et pourtant ce sont les vrais cerveaux des nouvelles voitures électriques », souligne-t-il.

Le changement se produit maintenant, dit-il. "Foxconn veut être l'Android du marché des véhicules électriques avec 10% du marché d'ici 2025 et ils fournissent déjà Tesla et BMW", a-t-il déclaré.

"Prenez un peu de recul et voyez ce qui est arrivé à Nokia dans les téléphones mobiles et DEC dans l'informatique, le changement peut se produire rapidement", a-t-il déclaré. "Il est plus facile pour Apple et Google d'entrer dans l'industrie automobile que pour l'industrie automobile de se lancer dans les puces. Aucune industrie n'est à l'abri des semiconducteurs. Ils ne l’ont pas vu venir et, tout comme Nokia a refusé de le croire, leur modèle commercial classique est révolu », a-t-il déclaré.

à suivre: les constructeurs automobiles pénalisés


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.