L'Europe se lance dans la fabrication de batteries pour véhicules électriques

04 février 2020 //Par D. Cardon
L'Europe se lance dans la fabrication de batteries pour véhicules électriques
Enfin un projet Européen d'envergure pour la production de batteries pour véhicules électriques.

Lors de la visite d'Emmanuel Macron à l'usine Saft de Nersac près d'Angoulême, Saft, filiale de Total et PSA avec Opel, ont annoncés leur projet de développer la fabrication de batteries pour véhicules électriques. Les partenaires ont l'intention de créer une coentreprise Automotive Cell Company (ACC*).

L'objectif affiché à l'horizon 2030, est la production d'un million de batteries par an, soit 48 GWh, ce qui représente 10 à 15% du marché européen. Cette production de masse, se répartira entre une usine située dans les Hauts de France, et une autre en Allemagne.

La première phase du projet qui s'appuie sur la R&D Saft, se concentre sur la construction d'une usine pilote sur le terrain de Saft Nersac. L'usine devrait démarrer mi-2021 et représente un investissement de 200 millions d'euros. Le projet générera environ 200 emplois en Nouvelle-Aquitaine pour développer, qualifier et commercialiser de nouvelles batteries lithium-ion hautes performances.  

Sur ce projet, les  autorités françaises, allemandes et l'Union européenne devraient participer à hauteur de près de 1,3 milliard d'euros de financements publics au cours de son développement dans le cadre de l'initiative des grands projets d'intérêt européen commun (IPCEI) autorisée par la Commission européenne.

Contexte européen

En 2019, l'Union européenne s'est fixé des objectifs ambitieux et contraignants pour développer rapidement la vente de véhicules électriques. Le marché européen des batteries automobiles devrait atteindre environ 400 GWh en 2030, soit 15 fois les besoins actuels, correspondant à plus de sept millions de véhicules électriques. 
Les constructeurs automobiles européens doivent donc planifier leur stratégie d'approvisionnement en batteries, car celles-ci représentent plus du tiers de la valeur ajoutée d'un véhicule électrique.  
La mise en œuvre du projet dépend de l'obtention des approbations des autorités antitrust compétentes. 

*ACC : The Automotive Cell Company (ACC) sera une joint-venture 50-50 Saft et Groupe PSA / Opel pour la ligne de production pilote. Au cours de la phase de production commerciale, la part de Saft dans ACC diminuera à 33%.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.