Les USA bloquent la fourniture de puces à Huawei

25 mai 2020 //Par A Delapalisse
Les USA bloquent la fourniture de puces à Huawei
Vendredi 15 mai, le Département du commerce des États-Unis a annoncé son intention de restreindre la capacité de Huawei à utiliser la technologie et les logiciels EDA américains pour concevoir et fabriquer ses semiconducteurs, la privant de fait de son approvisionnement en puces.

La nature mondialisée de la fabrication de puces et l'omniprésence des logiciels EDA et équipements de fabrication américains signifient que les États-Unis prennent effectivement le contrôle de l'offre de puces de Huawei. L'intention est d'empêcher la progression de Huawei pour des raisons de sécurité nationale, a déclaré le ministère du Commerce.

Cette décision court clairement le risque de provoquer un cycle préjudiciable d'escalade et de représailles dans une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.
La déclaration du Bureau de l'industrie et de la sécurité (BIS) a spécifiquement mentionné Huawei et a déclaré que Huawei avait tenté de saper les contrôles à l'exportation des États-Unis en utilisant des fonderies externes pour fabriquer ses puces. Le BIS a ajouté Huawei et 114 sociétés affiliées à l'étranger à la liste appelée "liste d'entités" en mai 2019 et a déclaré que Huawei avait continué d'utiliser les logiciels et de la technologie américains pour concevoir et fabriquer des semiconducteurs.

Les autorités chinoises ont réagi en menaçant d'interdire les sociétés américaines comme Apple, Qualcomm et Cisco sur le territoire chinois.

«Malgré les actions définies par la "liste d'entités" que le Département a prises l'année dernière, Huawei et ses filiales étrangères ont intensifié leurs efforts pour saper ces restrictions basées sur la sécurité nationale grâce à un effort d'indigénisation. Cependant, cet effort dépend toujours des technologies américaines», a déclaré le secrétaire Commerce Wilbur Ross, dans un communiqué. "Ce n'est pas ainsi que se comporte une entreprise citoyenne mondiale responsable. Nous devons modifier les règles exploitées par Huawei et HiSilicon et empêcher les technologies américaines de permettre des activités malveillantes contraires à la sécurité nationale américaine et aux intérêts de la politique étrangère. "

Suivant: TSMC sera durement touchée

 


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.