Les solutions ATM de Thales aident à gérer 60 % du trafic aérien chinois

09 octobre 2019 //Par D.Cardon
Les solutions ATM de Thales aident à gérer 60 % du trafic aérien chinois
L’aéroport international de Pékin-Daxing conçu par les équipes d'Aéroport de Paris est officiellement opérationnel depuis le 25 septembre. Ce méga-aéroport s’appuie sur Thales et sa coentreprise locale Best pour améliorer ses capacités de soutien à la sécurité, accroître ses capacités et renforcer l’efficacité opérationnelle de sa gestion du trafic aérien.

Ces dix dernières années, en Chine, le nombre de passagers sur les vols commerciaux a presque triplé. Pour Pékin, capitale mais aussi centre politique, économique et culturel du pays, l’aéroport international existant a atteint sa pleine capacité en 2018.

Situé à 46 km du centre-ville, l’aéroport Pékin-Daxing, devenu le deuxième aéroport international de la capitale, soulage l’aéroport existant. Avec 700 000 m², c'est le plus grand aéroport au monde disposant d’un seul terminal. Sept pistes sont prévues, ce qui permettra d’accueillir plus de 100 millions de passagers par an.

En 2016, la coentreprise a fourni le système automatisé ATC qui joue un rôle déterminant pour harmoniser la gestion du trafic aérien dans la région. L’ensemble du projet automatise le centre de contrôle TMA de Pékin, son centre de contrôle régional (ACC), les tours de contrôle des aéroports internationaux de Pékin-Capitale et de Pékin-Daxing, l’approche de Tianjin et la tour de contrôle de l’aéroport international de Tianjin Binhai. En permettant une synchronisation fluide avec le système ATC du Beijing ACC, l’ensemble de ce système ATC devient le plus grand au monde : au total, 290 positions contrôleurs couvrent le nord de la Chine.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.