Les capteurs de santé Maxim permettent aux wearables d’être ultra-miniaturisés

30 juillet 2019 //Par A.Dieul
Les capteurs de santé Maxim permettent aux wearables d’être ultra-miniaturisés
Les concepteurs qui travaillent sur des applications wearables (à porter sur soi) de santé et de condition physique de nouvelle génération, peuvent réduire de 50% la puissance nécessaire à la mesure de température grâce au MAX30208, et aussi réduire de 40% la taille de leur solution optique grâce au MAXM86161 de Maxim Integrated Products, Inc (NASDAQ : MXIM). En outre, ils pourront aussi améliorer la sensibilité et la précision grâce à l’excellent rapport signal / bruit (SNR pour Signal to Noise Ratio en anglais) du MAXM86161.

Pour être vraiment intéressants, les moniteurs de santé et de condition physique wearables doivent mesurer avec une plus grande précision les paramètres vitaux, comme la température corporelle ou la fréquence cardiaque. Mais jusqu’ici les concepteurs étaient limités par la précision de capteurs adaptés aux petits appareils alimentés par batterie et portés en permanence par les utilisateurs. Ces deux nouveaux capteurs de surveillance continue de paramètres vitaux Maxim, permettent de mesurer plus précisément les paramètres comme la température, la fréquence cardiaque et la saturation du sang en oxygène (SpO2).
Le cardio-fréquencemètre et oxymètre auriculaire MAXM86161, est la plus petite solution toute intégrée du marché. Il est capable de fournir des mesures de fréquence cardiaque et de SpO2 très précises, à partir d’appareil auditifs et autres dispositifs wearables. Il est optimisé pour les applications intra-auriculaires grâce à son boîtier miniature (40% plus petit que son concurrent le plus proche) et à son rapport signal / bruit record dans sa catégorie (gain de 3 dB avec signal à limitation de bande pour photo-pléthysmographie, aussi appelée PPG, par rapport à son concurrent le plus proche). Ces caractéristiques permettent de développer des dispositifs couvrant un plus large éventail d'utilisations. Le MAXM86161 consomme environ 35% de moins et prolonge ainsi la vie des batteries de wearables. En outre, un frontal analogique intégré (AFE pour Analog Front End en anglais) évite le recours à l'AFE supplémentaire nécessitant généralement une puce séparée pour connecter le module optique. 
Le capteur de température numérique MAX30208 offre une précision de mesure de classe clinique (± 0,1°C) avec une réponse rapide aux changements de température. Il répond également aux exigences de consommation et d’encombrement des petites applications alimentées par batterie, comme les montres connectées ou les patchs médicaux. Il simplifie la conception d'applications de santé wearables alimentées par batterie, pour la mesure de température. Plus facile à mettre en œuvre que les offres concurrentes, il mesure la température sur le dessus du


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.