Le CNRS au Consumer Electronics Show 2020 de Las Vegas

30 janvier 2020 //Par D. Cardon
Avec le CNRS, du côté du Consumer Electronics Show (CES) 2020 de Las Vegas
Chaque année, les principaux acteurs mondiaux des nouvelles technologies se réunissent à Las Vegas pour le Consumer Electronics Show. Du 7 au 10 janvier, plus de 4 500 entreprises, des multinationales aux startups, ont présenté leurs dernières innovations. La France, une fois encore, a démontré sa vitalité et le CNRS son importance par son aide au développement de startups

Voici quelques exemples de la présence française au CES 2020

Wisebatt 
Issu du laboratoire LIP6,  la start-up Wisebatt a été lancé en 2016. La société propose un outil de simulation qui permet aux ingénieurs en électronique d'obtenir, en quelques minutes, les mêmes résultats que par les méthodes conventionnelles en termes d'autonomie, de performance et de coût final d'un appareil. Les utilisateurs de la plate-forme s'appuient sur l'interface visuelle pour assembler les composants et les blocs d'état, obtenant ainsi une description détaillée du matériel et des logiciels de l'appareil électronique, qui permet d'interprétée pour simuler un comportement similaire à 90% à celui d'un vrai prototype.

https://wisebatt.com/

Cyber-Detect 
Fruit de dix années de recherche au LORIA , la technique d'analyse des codes malveillants proposée par la start-up Cyber-Detect , qui a vu le jour en 2017, peut identifier de nouvelles attaques ainsi que des virus de camouflage qui échappent aux logiciels antivirus couramment utilisés. Il détecte les codes malveillants qui n'apparaissent pas dans les bases de données virales connues grâce à "l'analyse morphologique" du programme, qui peut identifier ou reconnaître les comportements caractéristiques des logiciels malveillants.

https://www.cyber-detect.com/index-fr.html 

Lituus 
La start-up Lituus, créé par l'IRCICA  en 2018, a conçu le premier collier connecté pour évaluer le bien-être des bovins. Il fournit aux agriculteurs des informations en temps réel concernant les cycles de reproduction ou les problèmes de santé de leurs troupeaux, dans le but d'optimiser la productivité agricole et de gagner du temps. L'utilisation d'objets connectés pour évaluer le bien-être animal.

https://lituus.fr/

Icohup 
La start-up Icohup, créée en 2016 sur la base de recherches à l'ILM, est spécialisée dans le développement d'instruments connectés pour mesurer la pollution. Elle a récemment développé le système «Rium», une approche 100% numérique de la sécurité des personnes dans des environnements exposés aux rayonnements. S'appuyant sur l'expertise du laboratoire, Icohup propose le spectromètre le moins cher du marché pour l'analyse des types de rayons gamma. La boîte envoie des données à une application mobile, permettant aux utilisateurs de savoir quels


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.