Le Centre de Supercalculateur de Barcelone souligne sa position de leader dans l'UE

02 avril 2019 //Par D.Cardon
Le Centre de Supercalculateur de Barcelone souligne sa position de leader dans l'UE
Le BCS a proposé d’héberger l’un des supercalculateurs pré-exascale pour fonctionner au service de l’Union européenne (UE).

Cet appel européen est le résultat de l'accord entre 26 États membres de l'UE et la Commission Européenne,  visant à cofonder une feuille de route européenne pour le calcul haute performance (HPC), dont l'objectif est de favoriser le développement des technologies HPC européennes et d'acheter au moins deux supercalculateurs pré-exascale (cent millions de milliards de calculs par seconde) devant être mis en service à la fin de 2020, ainsi qu'au moins deux supercalculateurs exascaux mis en service en 2023. Cette initiative est mise en œuvre par le biais de l'Entreprise commune "European High-Perfomance Computing Joint Undertaking" (EuroHPC JU) l'entité créée par la Commission et les Etats pour gérer cette opération.

L'appel EuroHPC-JU établit que les supercalculateurs pré-exascale  devraient être capables d'exécuter au moins 150 pétaflops /s de performances soutenues mesurées par le référentiel Linpack, et qu'ils devraient également pouvoir répondre aux besoins d'un vaste domaine d'applications.

Il établit également des conditions en ce qui concerne les infrastructures qui hébergeront ces superordinateurs: l'expérience du candidat hôte pour l'installation et l'exploitation de systèmes similaires et la qualité du service aux utilisateurs, entre autres. Si la proposition de BSC était acceptée, le centre hébergerait un supercalculateur avec une vitesse maximale de 200 pétaflops /s, qui devrait entrer en service au cours du dernier trimestre de 2020.

https://www.bsc.es


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.