Laboratoire franco-singapourien de gestion des déchets électroniques

26 mars 2019 //Par D.Cardon
Laboratoire franco-singapourien de gestion des déchets électroniques
Le CEA et l'Université Technologique de Nyang (NTU) ont inauguré leur laboratoire commun de recherche sur l’économie circulaire. Installé à Singapour, Scarce (Singapore CEA Alliance for Research in Circular Economy) vise à développer des solutions technologiques pour promouvoir une gestion durable des déchets de produits électriques et électroniques, par une revalorisation des ressources et une réduction des impacts environnementaux.

Cette collaboration s'appuie sur l'expertise du CEA en matière de recyclage des matériaux, issue des développements technologiques pour le cycle des combustibles nucléaires. De son côté, la République de Singapour, en fort développement économique sur un archipel au territoire restreint, est à la recherche de solutions de rupture pour la gestion de ses déchets électriques et électroniques. Scarce regroupera une quarantaine d’experts scientifiques et techniques. Les équipes s’intéressent en particulier au cycle de vie des batteries lithium-ion, des panneaux solaires silicium, des cartes de circuits imprimés et des plastiques contenus dans les déchets électroniques.

L'objectif est de développer des solutions innovantes et respectueuses de l'environnement, comme la robotisation du tri sélectif, la microfluidique , l'électrochimie ou l'extraction par des solvants issus de la chimie verte. Cette collaboration vise à l'exploration de nouvelles méthodes de récupération et de réutilisation des métaux contenus dans ces déchets.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.