La voiture électrique déjà en panne par manque de Lithium et de Cobalt?

15 mars 2018 //Par A Delapalisse
La voiture électrique déjà en panne par manque de Lithium et de Cobalt?
Le lithium et le cobalt sont des composants essentiels des batteries lithium-ion. La demande croissante de lithium et de cobalt comme matériaux de base pour les batteries lithium-ion actuelles entraînera une pénurie croissante, selon une analyse de chercheurs de l'Institut Helmholtz Ulm (HIU), fondée par l'Institut de technologie de Karlsruhe (KIT). Selon les scientifiques, la situation pourrait bientôt devenir critique. Mais la bonne nouvelle est qu'il existe des alternatives.

Les matériaux de stockage d'énergie sans cobalt et les technologies post-lithium basées sur des éléments non critiques comme le sodium ou le magnésium, mais aussi le zinc, le calcium et l'aluminium, ouvrent des voies pour réduire la pression sur les ressources et l'éviter à long terme selon leur analyse publiée dans Nature Reviews Materials.

  A côté du lithium, le cobalt est un composant essentiel de l'électrode positive dans les batteries lithium-ion (LIBs) actuelles et il est déterminant pour la densité d'énergie et de puissance ainsi que pour la durabilité. Cependant, la faible disponibilité et la toxicité élevée du cobalt sont problématiques. "En général, la pénétration rapide des LIB pour les applications mobiles et stationnaires, entraînera une demande croissante de matières premières en particulier pour le lithium et le cobalt", explique le professeur Stefano Passerini, qui a mené l'étude avec le Dr Daniel Buchholz à l'Institut Helmholtz Institute (Ulm, Allemagne).

Au moyen d'une analyse basée sur des scénarios couvrant la période jusqu'en 2050, les chercheurs ont montré pour diverses applications de batteries qu'une augmentation des prix et des pénuries de cobalt sont susceptibles de se produire parce que la demande de Cobalt pour les batteries pourrait être deux fois plus élevée que les réserves identifiées aujourd'hui. La situation avec le lithium est assez différente: les réserves de ce matériau identifiées aujourd'hui sont suffisantes, mais la production devrait être multipliée par 10 pour répondre à la demande future, selon le scénario.

 


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.