La Chine voit rouge concernant le blocage de l'EUV de ASML

22 janvier 2020 //Par A Delapalisse
La Chine voit rouge concernant la blocage de l'EUV de ASML
L'ambassadeur de Chine aux Pays-Bas a déclaré qu'il y aurait des conséquences négatives si les relations commerciales de son pays avec les Pays-Bas continuaient à se politiser.

La déclaration a été faite dans une interview menée par le journal financier des Pays-Bas "Het Financieele Dagblad" et fait référence au refus - jusqu'à présent - du gouvernement néerlandais de renouveler une licence "à double usage" (ndlr commercial et militaire) permettant à ASML d'exporter un stepper de lithographie ultraviolette extrême vers la Chine.

On pense que le fabricant de puces de fonderie Semiconductor Manufacturing International Corp. (Shanghai, Chine) avait commandé un stepper EUV chez ASML depuis un certain temps déjà. La licence d'exportation vers la Chine d'ASML avait expiré le 30 juin 2019 et aucune nouvelle licence n'a été accordée au cours des huit semaines suivantes au cours desquelles un renouvellement serait normalement envisagé. Cela faisait suite à une période de six mois de lobbying auprès du gouvernement néerlandais par l'administration américaine (voir Les USA veulent empêcher la Chine d'accéder à la lithographie EUV).

Dans l'article du "Het Financieele Dagblad", l'ambassadeur chinois Xu Hong a été cité déclarant: "Nous craignons que les Pays-Bas politisent nos relations commerciales sous la pression américaine. Si ce mouvement se poursuit, cela affectera bien sûr nos relations bilatérales".

Il y a un certain espoir d'un assouplissement de la situation alors que les États-Unis et la Chine ont signé le 15 janvier 2020 un accord commercial de "phase un" après deux ans de conflit commercial tumultueux. Cependant, l'accord est préliminaire et ne couvre que certains aspects de leur commerce et ne supprime que certains droits de douane. La technologie en général et le rôle vital d'ASML dans la fabrication de semi-conducteurs en particulier resteront probablement des sujets de discorde.

 

à suivre: l'accord de phase 01

 


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.