La Chine prête à bloquer le deal Nvidia-ARM ?

30 septembre 2020 //Par A Delapalisse
La Chine prête à bloquer le deal Nvidia-ARM ?
La Chine va probablement bloquer le rachat proposé du fournisseur d'IP de processeurs ARM par Nvidia Corp., selon un ancien ingénieur en chef du groupe Lenovo rapporté dans les médias chinois.

Apparemment, et selon la traduction obtenue, Ni Guangnan a déclaré: "Je pense que le ministère chinois du Commerce rejettera l'acquisition Nvidia-ARM", lors d'une conférence à Zhengzhou en Chine. Ni Guangnan est maintenant universitaire à l'Académie chinoise d'ingénierie, contrôlée par l'État chinois, mais était auparavant ingénieur en chef du géant chinois de l'informatique Lenovo Group.

Début Septembre 2020, le fournisseur de GPUs et de processeurs IA, Nvidia, a conclu un accord de 40 milliards de dollars avec Softbank Group pour acquérir ARM tout en admettant que cela pourrait prendre jusqu'à 18 mois pour franchir les barrières réglementaires. Lenovo est la société informatique chinoise qui a acquis une renommée mondiale en acquérant l'activité PC d'IBM en 2005.

Ni Guangnan a déclaré que les entreprises chinoises ne seraient pas "à l'aise" d'utiliser l'architecture du processeur ARM si celle-ci appartenait à une société américaine Nvidia-ARM.

Bien que cela puisse être la préoccupation tacite de toute décision négative du régulateur chinois, la raison donnée serait probablement basée sur l'hypothèse que  si ARM devient la propriété de Nvidia, cela créerait un fournisseur sur-dominant Nvidia-ARM dans l'IP et l'architecture de puces, ce qui est mauvais pour la liberté de choix du client.

Lire aussi:

La vente de ARM à Nvidia a de quoi inquiéter l'industrie

Accord à $40 milliards pour la vente de ARM à Nvidia

Samsung voudrait voir un consortium, pas Nvidia racheter ARM

Qui pour racheter ARM: Apple, Nvidia ou Cadence?

La chine met la main sur MIPS via Samoa

Related links and articles:

ARM sale to Nvidia agreed at $40 billion

Opinion: Nvidia's bad deal is not yet done

Jensen Huang's defence of the Nvidia-ARM deal


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.