Joliot-Curie, le nouveau supercalculateur surpuissant du GENCI hébergé au CEA : Page 2 of 2

03 juin 2019 //Par D.Cardon
Joliot-Curie, le nouveau supercalculateur surpuissant du GENCI hébergé au CEA 
Conçu par Atos pour le Grand équipement national de calcul intensif (GENCI), le supercalculateur Joliot-Curie offre une puissance crête de 9,4 pétaflops, soit une capacité de calcul multipliée par 4,5 par rapport à son prédécesseur avec une réduction de la consommation électrique proche d’un facteur deux. Il atteindra 22 pétaflops en 2020. 

La puissance de calcul de Joliot-Curie sera plus que doublée en 2020. En effet, elle atteindra 22 pétaflops, soit 22 millions de milliards d'opérations par seconde, devenant ainsi le troisième calculateur le plus puissant d’Europe dédié à la recherche et le premier en France. Cette montée en puissance du supercalculateur Joliot-Curie s’inscrit dans la compétition internationale vers l’exascale, à savoir une puissance de calcul d’un milliard de milliards d’opérations par seconde, qui représente un enjeu stratégique pour la compétitivité des acteurs de l’économie numérique.

Le Très grand centre de calcul du CEA (TGCC), une infrastructure pour le calcul scientifique de très haute performance, situé à Bruyères-le-Châtel (Essonne), héberge désormais, aux côtés de Cobalt, supercalculateur destiné à l’industrie, la nouvelle machine Joliot-Curie, mise à disposition des besoins de la recherche.  Aujourd’hui, la machine Joliot-Curie est utilisée dans plus d’une quinzaine de domaines tels que le climat, l’astrophysique et géophysique, la biologie, la dynamique moléculaire et les propriétés des matériaux et dans un futur proche la génomique, les neurosciences…

www.cea.fr/


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.