Intel évincé par ARM dans les futurs Macs d'Apple?

01 avril 2020 //Par A Delapalisse
Intel évincé par ARM dans las futurs Macs?
Intel en retard sur la fonderie Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. Ltd. (TSMC) dans la course mondiale à la fabrication de puces devrait céder sa place à ARM en tant que processeur principal pour les ordinateurs Apple Mac.

Selon Apple Insider, Apple utilisera des processeurs ARM pour les ordinateurs de bureau et MacBook à partir du 4T20 ou du 1T21. Apple Insider cite une note aux investisseurs envoyée par l'analyste de TF Securities Ming-Chi Kuo. Selon l'analyste, Apple utilisera des puces ARM sur une large sélection d'ordinateurs de bureau et d'ordinateurs portables Mac d'ici un an.

Apple a conçu des processeurs basés sur l'architecture ARM depuis de nombreuses années, mais jusqu'à présent uniquement pour une utilisation dans ses téléphones mobiles et ordinateurs tablettes. Apple a renoncé à remplacer les processeurs Intel dans ses ordinateurs jusqu'à présent, bien qu'il en ait été question lorsque les cœurs de la série Cortex-A d'ARM ont été mis sur le marché et qu'Apple ait conçu ses propres processeurs d'application série A.

Maintenant, la note estime qu'Apple va de l'avant avec une «stratégie de remplacement agressive du processeur principal».

ARM a été utilisé comme processeur principal pour certains Chromebooks et s'est bien implanté dans les serveurs et les réseaux. Le dernier domaine qui lui a résisté a été les PC clients sous les systèmes d'exploitation Windows et iOS.

Comme Apple contrôle la conception et la fabrication de ses puces basées sur ARM, cela lui éviterait d'être au gré du fournisseur Intel. Cette décision suggère également que Intel a été dépassé dans les technologies de fabrication - il est bloqué à 14 nm ou 10 nm tandis que la fonderie TSMC passe de 7 nm à 5 nm - et signifie enfin que si Apple veut fabriquer les meilleurs ordinateurs possible, il a besoin que de processeurs fabriqués par TSMC, ou éventuellement Samsung, mais pas Intel.

Dans les PC Windows à architecture x86 Intel restent le fournisseur dominant, mais même là, il commence à devoir batailler contre son principal concurrent Advanced Micro Devices (AMD) dirigé par la PDG Lisa Su. AMD est passé Fabless il y a de nombreuses années avec Globalfoundries, mais a récemment opté pour TSMC pour lui permettre d'accéder à des processus de fabrication de semiconducteurs de pointe.

Le passage aux processeurs ARM permettra à Apple d'économiser environ 40 à 60% en termes de coûts, selon Kuo de Apple Insider. Cette décision permettrait également à Apple de contrôler la pile matérielle-logicielle et d'optimiser le processeur pour les applications professionnelles pour les machines MacBook Pro ou iMac Pro et de minimiser la consommation d'énergie du processeur dans les ordinateurs MacBook Air grand public.

Lire aussi:

Ampere lance un processeur de serveur 80-cores basé ARM

Intel rejoint l'Alliance open source CHIPS

TSMC booste ses ventes en janvier grâce à sa techno 7nm

ARM booste l'apprentissage automatique de 480x

Related links and articles:

Apple Insider report

News articles:

Intel apologies for another supply shortfall

Intel blames production shortfall on strong demand

ARM versus RISC-V at European Processor forum


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.