Intel améliore son ordinateur neuromorphique Pohoiki Beach

17 juillet 2019 //Par A Delapalisse
Intel améliore son ordinateur neuromorphique Pohoiki Beach
Intel a annoncé un ordinateur neuromorphique sur une simple carte, appelé Pohoiki Beach, comprenant jusqu'à 64 puces Loihi.

Intel a lancé le processeur Loihi en 2017 en tant que puce FinFET 14 nm capable de représenter 130 000 neurones et 130 millions de synapses (voir Intel launches self-learning processor ). À la différence des réseaux de neurones convolutionnels (CNN) et d’autres processeurs d’apprentissage en profondeur, la puce de test Loihi utilise un modèle de pics asynchrones pour imiter le comportement des neurones et des synapses dans un comportement beaucoup plus proche du comportement du cerveau des animaux.

Le système Pohoiki Beach comprend une ou plusieurs cartes Nahuku, chacune contenant 8 à 32 puces neuromorphes Loihi.

Le système Pohoiki Beach est capable de représenter 8 millions de neurones et convient à des projets de recherche sur des problèmes tels que le codage clairsemé, la recherche de graphes et les problèmes de satisfaction de contraintes. "Le système Pohoiki Beach sera désormais disponible pour plus de 60 partenaires de l'écosystème, qui utiliseront ce système spécialisé pour résoudre des problèmes complexes et gourmands en ressources de calcul", a déclaré Rich Uhlig, directeur général d'Intel Labs.

Chris Eliasmith, co-directeur général de Applied Brain Research et professeur à l'Université de Waterloo, a déclaré que le processeur Loihi avait pu lors d'un test d'apprentissage profond en temps réel, démontrer une consommation d'énergie 100 fois inférieure à celle d'un processeur GPU et une consommation 5 fois plus faible par rapport à des processeurs IoT spécialisés.

Dans le courant de l’année, Intel prévoit d’introduire un système plus vaste basé sur Loihi, appelé Pohoiki Springs, capable de représenter 100 millions de neurones.

à lire également:

19 partenaires européens lancent un plan IA Edge

L'Imec et le CEA unissent leurs forces sur l'IA et l'informatique quantique

ESIEE Paris et IBM France créent une nouvelle chaire d’entreprise en Intelligence Artificielle

Le nouveau DSP de Cadence multiplie par deux les performances des applications de vision et d’IA

 

Related links and articles:

www.intel.com

News articles:

Intel launches self-learning processor

French startup


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.