Infineon: un CA en recul mais des perspectives positives

12 février 2020 //Par A Delapalisse
Infineon: un CA en recul mais des perspectives positives
Au premier trimestre de son exercice 2020, le fabricant de puces Infineon a dû accepter une légère baisse des ventes, comme prévu. Le rachat de Cypress prend également plus de temps que prévu. Cependant, le PDG Reinhard Ploss maintient ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

On s'attendait à ce que la faiblesse de l'économie automobile impacte également les activités d'Infineon dans les semiconducteurs pour le marché automobile. Dans ce contexte, le constructeur automobile Bosch a récemment fait état d'une baisse massive de ses bénéfices. Infineon réalise plus de 40% de ses ventes avec des clients sur le marché automobile mondial. Les ventes de ce segment ont baissé de 7% par rapport au trimestre précédent; par rapport au trimestre de l'année précédente, la baisse était de 2%.

Le segment Industrial Power Control (IPC) a également souffert de la faiblesse de la demande, avec un chiffre d'affaires en baisse de 8%, encore plus que dans le secteur automobile. Le résultat net a même diminué de 17% à 210 millions d'euros. Cependant, étant donné que la marge d'exploitation de 15,5% était meilleure que prévu en raison de diverses mesures de réduction des coûts, le bénéfice est également plus élevé que ce que les analystes avaient prévu - en moyenne, ils ne s'attendaient qu'à 190 millions d'euros.

Le PDG Reinhard Ploss a évoqué la persistance de conditions de marché difficiles. Cependant, des mesures d'économies et des effets spéciaux ont rendu le résultat meilleur que prévu. Pour le prochain trimestre, Ploss prévoit une augmentation de 5% des revenus. Le CEO voit des développements positifs dans des segments de marché individuels tels que les microphones en silicium et les composants d'alimentation pour serveurs. L'entreprise s'en tient donc largement à ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Cependant, le rachat prévu du fabricant de puces américain Cypress a encore été retardé. L'accord devait en fait être conclu fin 2019, après que les autorités européennes de la concurrence aient donné leur feu vert il y a des mois. L'approbation des autorités américaines est toujours en attente. Infineon attend désormais leur approbation à la fin du trimestre en cours ou au début du prochain trimestre civil.

Lire aussi:

Infineon leader mondial dans l'automobile

Infineon va


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.