Imagination Technologies et ses IP GPU pris dans le piège chinois

13 mai 2020 //Par Peter Clarke et A. Delapalisse
Imagination et ses IP GPU pris dans le piège chinois
"Tout s'est passé si vite. J'ai été distrait par la pandémie." Venons-nous d'assister au dépouillement par la Chine d'une autre société britannique de propriété intellectuelle?

Il y a quelques semaines, le PDG de Imagination Technologies Ltd. société spécialiséee dans l'IP d'imagerie , Ron Black, lançait une alerte, indiquant que le propriétaire d'Imagination, Canyon Bridge - et l'argent chinois qui le contrôle - avaient prévu de déplacer le siège social de la société et la propriété intellectuelle (PI) d'Imagination en Chine. C'était clairement quelque chose dont lui et d'autres cadres supérieurs de niveau C ne pouvaient accepter (voir les cadres supérieurs d'Imagination démissionnent suite à un éventuel coup d'État chinois:  Le putsch de la Chine bloqué chez Imagination, pour l'instant).

Lorsqu'ils ont été contactés par la presse, quelques politiciens britanniques ont affirmé que c'était inacceptable et ont éxigé des réponses aux questions que posaient cette menace de délocalisation. Membre Associé de Canyon Bridge et président d'Imagination, Ray Bingham, a pris le poste de PDG à titre provisoire et a promis qu'Imagination resterait basée au Royaume-Uni (voir David Davies cherche un nouveau 007 pour défendre Imagination ).

Et moins d'un mois plus tard, nous constatons qu'Imagination a accepté d'investir dans une coentreprise avec BAIC Group Industrial Investment Co. Ltd., la branche d'investissement de Beijing Automotive Group (voir Imagination forms Chinese automotive joint venture). Aux dernières nouvelles, il semble que le véhicule par lequel la propriété Intellectuelle d'Imagination sera commercialisée dans le secteur automobile ne sera pas basé à Kings Langley, en Angleterre, mais dans un centre technologique du quartier Haidian de Pékin, en Chine; un merveilleux tour de passe-passe!

La part d'Imagination dans la coentreprise ou même de savoir si elle est majoritaire ou minoritaire n'a pas été révélée

[Imagination a par la suite révélé qu'il est un actionnaire minoritaire de la coentreprise et a donné sa propre perspective ici: nous sommes engagés avec la Chine, comme nous devrions l'être ]

"Une partie de la structure de l'accord ressemble essentiellement à une licence IP et, bien sûr, c'est un domaine dans lequel nous avons tendance à faire attention à ce que nous révélons, car c'est commercialement sensible", a déclaré un porte-parole d'Imagination à eeNews Europe et ECI. 

à suivre: un investissement en nature


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.