Huawei soumis à un Embargo US total sur les puces avancées

18 août 2020 //Par A Delapalisse
Le governement US dit que Huawei ne peut accheter de puces...de personne
Le gouvernement américain a accru la pression sur le chinois Huawei avec une nouvelle extension des limitations imposées au géant des communications qui avaient déjà été renforcées en mai 2020.

Le Bureau de l'industrie et de la sécurité (BIS) du département du Commerce a ajouté 38 autres sociétés affiliées à Huawei à sa `` liste d'entités '' et a encore restreint son accès aux composants produits à l'aide de la technologie et de logiciels américains.
La nature étroite du développement des semi-conducteurs et de la chaîne d'approvisionnement signifie que presque toutes les puces numériques de pointe sont conçues à l'aide du logiciel EDA des sociétés américaines Cadence et Synopsys et que toutes les lignes de fabrication de puces comporteront des équipements de fabrication américains. Les entreprises ne seront pas autorisées à recevoir de telles puces, a déclaré le DoC.(Département du Commerce)

En mai 2020, le BIS avait clairement indiqué que l'utilisation par Huawei de TSMC comme fonderie pour fabriquer les puces qu'elle avait conçues serait interdit (voir Les USA bloquent la fourniture de puces à Huawei). Tenant compte d'une période de grâce de 120 jours pour que les fabrications en cours dans la Fab soient terminés, TSMC a annoncé qu'il cesserait de fournir des puces à Huawei à partir du 15 septembre 2020 (voir Huawei bientôt en panne de processeurs Kirin).

Cela a amené Huawei à envisager d'utiliser des puces tierces telles que celles fabriquées par Qualcomm ou MediaTek pour ses téléphones mobiles, même si ces sociétés ne sont également autorisées à fournir leurs semiconducteurs qu'aux sociétés figurant sur la liste des entités disposant d'une licence américaine. Le DoC a interprété cela comme une tentative de contourner la politique américaine.

"Huawei et ses filiales étrangères ont intensifié leurs efforts pour obtenir des semiconducteurs avancés développés ou produits à partir de logiciels et de technologies américaines afin d'atteindre les objectifs politiques du Parti communiste chinois", a déclaré le secrétaire au Commerce Wilbur Ross, dans un communiqué. «Alors que nous avons limité son accès à la technologie américaine, Huawei et ses filiales ont travaillé par l'intermédiaire de tiers pour exploiter la technologie américaine d'une manière qui sape la sécurité nationale et les intérêts de la politique étrangère des États-Unis. Notre action à plusieurs tenants démontre notre engagement continu à empêcher Huawei de le faire. "

Lire aussi:

Les USA bloquent la fourniture de puces à Huawei

Huawei bientôt en panne de processeurs Kirin

Huawei 5G banni en Grande Bretagne, exemple à suivre?

 

Related links and articles:

Apple supplier denies human rights abuses, calls for listing reversal

US tightens restrictions on Huawei's chip supply

US embargo causes Huawei to run out of Kirin processors


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.