GrammaTech sélectionné par le DARPA pour le programme d'Exploration de l'Intelligence Artificielle

03 février 2021 //Par A.Dieul
GrammaTech sélectionné par le DARPA pour le programme d'Exploration de l'Intelligence Artificielle
Distribué en France par ISIT ,GrammaTech, l'un des principaux fournisseurs de produits de test de sécurité des applications logicielles (SAST), vient d’être sélectionné par le DARPA (Defense Advanced Research Projects Agnecy) dans le cadre du programme AIE (Artificial Intelligence Exploration). Ce projet de recherche a pour but d’explorer l’utilisation de L’intelligence Artificielle déduire des algorithmes mathématiques intégrés dans des applications binaires de systèmes cyber-physiques. Au travers de ce programme AIE, le DARPA parraine des recherches visant à prototyper le développement de nouvelles technologies d'IA révolutionnaires pour la sécurité nationales.

« Il s'agit du dernier d'une longue série de contrats DARPA attribués à GrammaTech sur la base de notre expertise en intelligence artificielle et en apprentissage automatique pour le développement et la sécurité de logiciels », a déclaré Mike Dager, PDG de GrammaTech. « Ces projets de recherche sont tous conçus pour relever les défis du développement ou de la maintenance des logiciels critiques destinés aux infrastructure vitales, domaine dans lequel les ressources et l'expertise sont rares et où les normes évoluent rapidement.

A ce titre, GrammaTech développe ReMath, un outil d'IA qui peut automatiquement déduire des représentations mathématiques de haut niveau à partir de binaires existants dans des systèmes cyber-physiques et des logiciels embarqués. Actuellement pour faire cela, il faut des experts en la matière (SMEs) pour analyser manuellement les binaires via un processus long et coûteux, en utilisant des outils de bas niveau tels que des désassembleurs, des débogueurs et des décompilateurs pour récupérer les constructions de niveau supérieur encodées dans le logiciel. Cela nécessite une ingénierie inverse approfondie pour pouvoir comprendre et par la suite modifier les systèmes. ReMath vise à combler cette lacune et à améliorer considérablement la productivité en récupérant et en convertissant le langage machine en représentations naturellement compréhensibles par les ingénieurs.

« ReMath permettra aux experts en sécurité de modéliser et de comprendre rapidement les liens d’un logiciel sous forme binaire avec les interfaces matérielles présentes dans un systèmes cyber-physique », a déclaré Alexey Loginov, vice-président de la recherche chez GrammaTech. « Cette recherche réduira considérablement le coût de l'analyse, de la maintenance et de l’évolution des appareils cyber-physiques. »

www.isit.fr

www.grammatech.com

 


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.