Fructueuse conclusion pour le projet Européen Tulipp: Page 3 of 4

16 juillet 2019 //Par A.Dieul
Fructueuse conclusion pour le projet Européen Tulipp
Le consortium du projet Tulipp (Towards Ubiquitous Low-power Image Processing Platforms) a annoncé que le projet européen de trois ans avait été mené à bien. Sa conclusion voit la publication d'une plate-forme de référence complète pour les concepteurs de systèmes intégrés basés sur la vision, permettant aux concepteurs de produits de vision par ordinateur de relever plus facilement les défis combinés de la faible consommation, de la faible latence, des performances élevées et des contraintes de conception du traitement des images en temps réel.
matériel, le système d'exploitation et un environnement de programmation, Tulipp a également développé trois applications réelles dans des domaines d'application très différents: imagerie médicale à rayons X, systèmes ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) d’assistance à la conduite et véhicules aériens sans pilote (UAV), reflétant les caractéristiques communes en temps réel et hautes performances du traitement d’images et de la vision. 

L’application d’imagerie médicale par rayons X de Tulipp, présente des algorithmes avancés d’amélioration d’image pour les images à rayons X fonctionnant à une cadence élevée. Il se concentre sur l'amélioration des performances des arceaux mobilescompacts pour l’imagerie chirurgicale par rayons X, qui fournissent une vue interne du corps d'un patient en temps réel tout au long d'une opération afin d'accroître l'efficacité et la précision des chirurgiens avec des tailles minimales d'incision, une récupération plus rapide des patients, et qui réduit les risques de maladies nosocomiales. Ces améliorations permettent de réduire de 75% les doses de rayonnement auxquelles les patients et le personnel sont exposés.

L’adoption de l’ADAS est dépendante de la mise en œuvre de systèmes de vision ou de combinaisons de vision et de radar. Les algorithmes doivent de plus pouvoir être intégrés dans une petite unité de contrôle électronique (ECU) économe en énergie. Un algorithme ADAS doit être à minima capable de traiter un flux d’images vidéo avec une taille d’image de 640x480 à 30Hz à demi-débit. Le cas d'utilisation ADAS de Tulipp illustre la reconnaissance des piétons en temps réel sur la base de l'algorithme Viola & Jones. À l'aide de la plate-forme de référence Tulipp, le cas d'utilisation ADAS réalise un temps de traitement par image de 66 ms, ce qui signifie que l'algorithme atteint son objectif, à savoir une image sur deux lorsque la caméra fonctionne à 30Hz.

Le cas d’utilisation de Tulipp pour les UAV illustre un système d’évitement d’obstacles en temps réel basé sur une configuration de caméra stéréo avec des caméras orientées dans la direction du vol. Même si nous parlons de drones autonomes, la plupart des systèmes actuels sont encore pilotés à distance par des personnes.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.