Foundries.io lance un OS pour IoTbasé sur Linux et Zephyr

13 juin 2019 //Par A Delapalisse
Foundries.io lance un OS pour IoTbasé sur Linux et Zephyr
Foundries.io Ltd. (Cambridge, Angleterre), société issue de l'organisation d'ingénierie à but non lucratif Linaro en 2017, propose des systèmes d'exploitation IoT personnalisés, ou microplates-formes, basés sur Linux et Zephyr.

Pour créer son système d'exploitation LmP (Linux microPlatform ),  Foundries.io utilise Zephyr qui est un RTOS léger développé pour des applications IoT embarquées disposant de ressources limitées et Linux le système d'exploitation extensible à code source ouvert qui peut également être adapté aux applications temps réel et IoT.

La société arrive sur le marché avec un modèle commercial par abonnement qui permettra à ces micro plates-formes d’être fournies avec une sécurité intégrée et d’être continuellement testées en déploiement et mises à niveau par liaison radio afin de maintenir cette sécurité.

"Votre système d'exploitation est adapté à vos besoins, avec la sécurité en plus, ainsi que des tests complets et des mises à jour à vie. Il peut être utilisé avec n'importe quel fournisseur de cloud - Amazon, Google, IBM, peu importe", a déclaré à eeNews Europe et ECI, Ian Drew le président de Foundries.io, qui a été auparanant directeur du marketing chez ARM. "Cela permet aux OEM de garder le contrôle de leurs données."

Les micro plates-formes Foundries.io sont utilisées pour permettre la prise en charge des éléments de sécurité matérielle, l'automatisation de l'usine et la gestion à vie des périphériques IoT / Edge. La société a travaillé avec Rambus Inc. pour permettre la prise en charge de la racine de confiance Rambus Crypto Manager (CMRT)

LmP est configurable pour répondre aux exigences des clients sur divers segments du marché, tout en maintenant une base de code minimale commune, sécurisée et pouvant être mise à jour à distance. Les équipes d'ingénierie des clients, allant des startups aux entreprises leaders du secteur, peuvent gérer leurs propres versions de LmP.

Drew a déclaré que Foundries.io travaillait avec un fabricant de produits grand public qui tient à l’anonymat. "Cette société, un équipementier grand public, a adopté lnotre système d'exploitation pour ses équipements de fabrication. Cela représente des centaines voire des milliers de machines réparties sur des dizaines de sites à travers le monde", a-t-il ajouté.

 

à suivre: Toradex


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.