Exide Technologies vend ses activités européennes

21 mai 2020 //Par A Delapalisse
Exide Technologies vend ses activités européennes
La crise du Covid-19 et certains coûts hérités ayant trait à la contamination par le plomb de certains de ses sites ont conduit Exide Technologies aux USA à demander la protection sous le chapitre 11 avec une vente aux enchères de ses entreprises européennes et asiatiques.

Le fabricant de batteries Exide Technologies dont le siège européen est à Gennevilliers, proriétaire entre autres des marques Fulmen et Sonnenschein s'est effondré et a décidé de vendre ses activités européennes et asiatiques aux créanciers et est entré dans la procédure du chapitre 11 aux États-Unis pour se protéger des créanciers.

L'entreprise, qui existe depuis 130 ans et qui a récemment fourni des batteries à l'hôpital britannique de Nightingale à Londres (ci-dessus), emploie plus de 8 000 personnes dans 80 pays. L'activité européenne représente environ 60% de l'activité avec quatre usines fournissant des produits pour le transport, cinq usines pour produits industriels, trois usines de recyclage et deux installations de R&D.

Les activités européennes et asiatiques ne font pas partie de l'application du chapitre 11, qui donne à l'activité américaine dix jours pour se restructurer. "Les actions d'aujourd'hui visent à positionner nos entreprises dans le monde pour une croissance et une rentabilité futures tout en offrant les meilleurs avantages à nos employés, clients et autres parties prenantes", a déclaré Tim Vargo, président du conseil, président et CEO d'Exide. "Compte tenu de l'impact continu et insoutenable sur notre structure de coûts qui résulte de responsabilités héritées en Amérique du Nord, et à la lumière du ralentissement économique mondial du COVID-19 qui a amplifié ces pressions, la vente de nos activités nord-américaines par le biais d'un processus supervisé par les tribunaux fournit la meilleure occasion de continuer à fournir des solutions et des services de stockage d'énergie de haute qualité à nos clients. »

Les responsabilités héritées du passé proviennent de problèmes de contamination par le plomb dans sept usines de fabrication et de recyclage de batteries au plomb aux États-Unis au cours des vingt dernières années résultant du rachat de Gould-National Battery à Gould Electronics.

Les offres pour les activités européennes et asiatiques d'Exide devraient être décidées début juillet. "Nous avons augmenté régulièrement nos revenus et nos parts de marché en EMEA et en Asie-Pacifique au cours des dernières années", a déclaré Vargo. «L'activité EMEA et Asie-Pacifique est entrée dans la crise actuelle en bonne santé financière, et nous avons agi avec prudence tout au long et, dans certains cas, nous sommes appuyés sur les mécanismes de soutien mis à disposition par les gouvernements pour atténuer l'impact de la crise et du lockdown associé. Le financement supplémentaire fourni dans le cadre de cet accord garantira que cette activité sortira encore plus forte de la crise actuelle. "
 


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.