Entrée en service sur Mars du laser Thales de SuperCam

16 février 2021 //Par D. Cardon
Le 18 février, entrée en service sur Mars du laser Thales de SuperCam
Le 18 février, lorsque le rover Perseverance atterrira sur Mars, le laser Thales entrera en service dans le cadre de SuperCam, les «yeux» du rover, pour déterminer la composition chimique et organique des échantillons de roches martiennes. Encore plus puissant que le laser qui fonctionne depuis huit ans sur la mission Curiosity, il permettra de rechercher des signes potentiels de vie sur la planète rouge. 

En 2012, Curiosity a atterri sur Mars équipé du premier laser Thales haute puissance à opérer à la surface d'une autre planète. Ce laser fonctionne sans faute depuis plus de huit ans et a tiré à ce jour près de 855 000 coups alors que Curiosity a fait son périple de 24 kilomètres à travers la surface de la planète rouge. Les données de ChemCam ont participés à prouver que les conditions sur Mars étaient autrefois propices à la vie microbienne. 

SuperCam est une nouvelle version plus puissante de ChemCam, conçu pour amener l'exploration de Mars à un nouveau niveau. Comme ChemCam, le laser SuperCam utilisera un faisceau infrarouge pour chauffer le matériau à une température d'environ 10000 ° C et le vaporiser - spectroscopie de rupture induite par laser. Couplé à une caméra adaptée, cela permet de déterminer la composition chimique des échantillons de roches martiennes en mesurant les couleurs de la lumière dans le plasma créé. 

le laser SuperCam peut également émettre un faisceau laser vert, qui aidera à déterminer la composition moléculaire des matériaux de surface. Ce faisceau vert excite les liaisons chimiques des échantillons et produit un signal différent en fonction de leurs différentes composantes liées. Cette technique d'analyse, connue sous le nom de spectroscopie Raman, sera testée pour la première fois sur Mars et permettra aux scientifiques de détecter d'éventuels marqueurs de la vie. Le laser vert sera également utilisé pour induire la fluorescence dans les composés minéraux et organiques, permettant aux scientifiques de déterminer leurs composants avec une plus grande précision. 

À propos de Mars 2020 

L'objectif de la mission Mars 2020 est d'étudier la surface de la planète rouge, de rechercher des signes de vie passée, de prélever des échantillons de roches et de poussières sur des sites sélectionnés et de les stocker en vue de leur récupération par la future mission Mars Sample Return (MSR), qui sera menée. conjointement avec l’Agence spatiale européenne. Thales Alenia Space est étroitement associé à la mission MSR.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.