ENTENT valorise les déchets thermiques basses températures

07 septembre 2020 //Par A.Dieul
ENTENT valorise les déchets thermiques basses températures
Grâce à une technologie brevetée utilisant les températures comprises entre 60 et 100°C, la start-up aixoise ENTENT a mis au point un moteur exploitant les déchets thermiques jusqu’alors inutilisables. Cette solution est aujourd’hui distinguée par le concours d’innovation i-Lab, organisé chaque année par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, en partenariat avec Bpifrance.

Les co-fondateurs de la start up : Mathias Fonlupt, 27 ans, et Stéfan Ré, 29 ans, ont conçu un moteur en rupture technologique baptisé le PULSE. Celui-ci fonctionne sur le principe des moteurs ORC (Organic Rankine Cycle), mais avec une architecture complètement modifiée pour optimiser les rendements à très basses températures.
« Les acteurs industriels transforment la chaleur en électricité sur des températures supérieures à 150°C, mais avec de très grosses pertes dûes aux rejets thermiques à des températures en dessous de 100°C. Ces rejets sont définitivement perdus. C’est sur cette faille que nous intervenons » indique Mathias Fonlupt, Président d’ENTENT.

Le PULSE s’inscrit en solution complémentaire aux technologies en place et permet aux entreprises clientes (du producteur d’électricité biomasse à l’industriel laitier ou la fabrique de papier-carton en passant par les coopératives agricoles de méthanisation) d’améliorer leur bilan carbone dans une démarche d’économie circulaire en transformant un déchet thermique en produit électrique utile à tous. Les entreprises utilisatrices seront accompagnées tout au long de la vie du moteur par ENTENT qui promet un amortissement de l’investissement en moins de 5 ans.

www.entent.fr


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.