Deux nouvelles versions du logiciel de routage de signaux SPM

25 mai 2018 //Par A.Dieul
Deux nouvelles versions du logiciel de routage de signaux SPM
Pickering Interfaces introduit la version 6 de son logiciel de routage de signaux Switch Path Manager (SPM) avec un ensemble de nouvelles fonctionnalités ainsi qu’une version “lite”. Ce logiciel spécialisé simplifie le routage des signaux dans des systèmes de commutation complexes et accélère le développement du logiciel de commutation du banc.

La dernière version, Switch Path Manager 6, offre deux mises à jour majeures.

La période d'évaluation du logiciel est maintenant de 14 jours, mais ce temps est basé sur le nombre de jours dont effectivement le logiciel est utilisé plutôt que d'une période de temps fixe ; les utilisateurs sont maintenant en mesure d'évaluer pleinement le logiciel tel que leur calendrier le leur permet.

L'ajout de Switch Path Manager Lite, une solution à faible coût qui est entièrement fonctionnelle mais avec une limitation opérationnelle de deux modules de commutation actifs dans la configuration. Des configurations plus grandes avec plus de deux modules peuvent être créées, chargées et éditées, mais non exécutées. Contrairement à la licence SPM complète, SPM Lite n'est pas connecté à un ordinateur dédié, une fois acheté, il peut être utilisé comme une licence de site.

En plus des mises à jour majeures ci-dessus, il y a aussi une gamme de nouvelles fonctionnalités comprenant :

Un éditeur, Configurateur de système amélioré qui donne à l'utilisateur la possibilité d'appliquer des fonctionnalités standard telles que copier, coller, supprimer, rechercher, remplacer et manipuler des cellules. Il offre également une meilleure technologie de filtrage pour filtrer les broches dédiées, et il a été maintenant ajouté des options d'affichage, de sorte que l'utilisateur peut décider de ce qui sera affiché dans le configurateur.

Introduction de routes multipoint — par le passé, si un utilisateur voulait créer des itinéraires fixes pour plusieurs points (par exemple, A connecte à B & C), deux itinéraires simples (A-B, B-C) devaient être créés et combinés en groupes, ce qui est maintenant possible en une seule étape.

Une nouvelle fonction API très efficace a été ajoutée : IsConnectedStatus (EndpointA, EndpointB). Avec un seul appel de fonction simple, un utilisateur peut savoir si des points de terminaison donnés ont été connectés par SPM. Cette fonctionnalité est importante lorsqu'un itinéraire utilise plusieurs relais, et sur ce chemin, il y a plus


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.