Des véhicules électriques avec autonomie réduite pour l'utilisation urbaine ?

10 décembre 2018 //Par D.Cardon
Des véhicules électriques avec autonomie réduite pour l'utilisation urbaine ?
La société de design britannique ByteSnap a publié un ensemble de réflexions concernant les véhicules électriques au cours de la prochaine année.

Cette société qui a conçu les bornes de recharge pour les Jeux olympiques de Londres, a commencé cette année un projet collaboratif de deux ans intitulé VIGIL (système de contrôle intelligent de véhicule en réseau). Il observe un certain nombre de tendances clés au Royaume-Uni pour 2019.

La taille des batteries de véhicules électriques se réduit

Bien que les véhicules électriques dotés de grosses batteries avec une longue autonomie  fassent les gros titres, Bytesnap prédit de manière contre-intuitive que le marché des véhicules électriques dotés de petites batteries va se développer principalement pour la conduite en ville. Cela vient d'une analyse des déplacements. La distance moyenne parcourue au Royaume-Uni est de 12 km et un trajet journalier moyen est de 18 km. Cela signifie qu'en réalité, une voiture électrique urbaine n'a besoin que d'une autonomie de 45 km. À mesure que le nombre de points de charge augmente, la nécessité de prendre en charge le trajet d’une journée complète peut être divisé par 2 ce qui signifie qu’une autonomie urbaine de 37 km devient la norme.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.