CEA-Leti: record pour les communications LiFi avec une seule DEL bleue GaN

24 juin 2020 //Par D. Cardon
CEA-Leti: record pour les communications LiFi avec une seule DEL bleue GaN
Le CEA-Leti a annoncé avaient battu le record mondial de débit de 5,1 Gbit/s dans les commuications en lumière visible LiFi avecune seule diode électroluminescente bleue GaN. Leur taux de transmission de données de 7,7 Gbps atteint avec une microLED de 10 µm marque une autre étape vers la commercialisation et l'utilisation généralisée de la communication LiFi.

Le taux de transmission de données de 7,7 Gbps positionne le LiFi comme un remplacement possible du WiFi avec une R&D et une normalisation industrielle supplémentaires pour assurer l'interopérabilité des Capacité des systèmes de 5G. 

Potentiel passionnant pour les applications grand public. 

Pour Benoit Miscopein, chercheur au CEA-Leti, cette technologie offre un important potentiel pour les applications grand public : " Les systèmes multi-LED pourraient remplacer le WiFi, mais l'adoption à grande échelle nécessitera un processus de normalisation pour assurer l'interopérabilité des systèmes entre les différents fabricants. La "Light Communications Alliance" a été créée en 2019 pour encourager l'industrie à mettre en œuvre cette normalisation. En plus d'une norme autonome de type WiFi, il y a la possibilité d'inclure cette nouvelle technologie comme support de composants dans la liaison descendante 5G-NR. Une technologie d'accès radio pour les mobiles 5G, est également à l'étude pour apporter un bande passante sans licence. C'est certainement faisable, car la couche physique LiFi du CEA-Leti repose sur les mêmes concepts que les technologies WiFi et 5G. Des matrices de milliers de microLED pourraient également ouvrir la voie à des applications à moyen et long terme, telles que le sans fil intérieur à accès multiple"

Préserver la bande passante 

La préservation de la bande passante de chaque microLED dans une matrice nécessite que chaque signal soit généré aussi près que possible de la source micro-optique. Pour relever ce défi, nous prévoyons d'hybrider la matrice microLED sur une autre matrice de pilotes CMOS: un pilote CMOS simple pilotera un microLED ", a déclaré Benoit Miscopein." Cela permettra aussi la fonctionnalité supplémentaire de piloter chaque pixel microLED indépendamment, avec  de nouveaux types de formes d'onde numériques-optiques qui pourraient éliminer le besoin de convertisseurs numérique-analogique couramment utilisés dans les implémentations «analogiques» classiques de LiFi.

 


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.