Carburant aqueux BH4 pour révolutionner le cycle de l'hydrogène

25 mars 2019 //Par A Delapalisse
Carburant aqueux BH4 pour révolutionner le cycle de l'hydrogène
Fondée en 2014, la société israélo-australienne Electriq ~ Global a pour objectif de simplifier radicalement l'ensemble de l'infrastructure de transport et de ravitaillement en hydrogène grâce à un carburant sûr à base d'eau et riche en hydrogène qu'elle a développé avec un système catalytique qui libère efficacement l'hydrogène à la demande pour alimenter tout type de piles à combustible

Partageant une vidéo impressionnante du catalyseur en action, faisant bouillonner furieusement de l'hydrogène en plongeant simplement la pointe du catalyseur dans un verre contenant le carburant nommé Electriq ~ Fuel, Guy N. Michrowski le PDG d'Electriq ~ Global a détaillé la feuille de route de l'entreprise et sa stratégie de mise sur le marché pour eeNews Europe et ECI Electronique.

«Ce que nous avons développé ici, c’est une technologie permettant de stocker de manière sûre de l'hydrogène H2 en utilisant un véhicule liquide, un mélange d’eau et d’hydrure de bore (BH4) pouvant stocker une bonne quantité d’hydrogène, mais également sûr, non explosif, non toxique et qui peut être manipulé à pression et température ambiantes », a déclaré Michrowski en introduction.
 

«Cela rend le stockage de l'hydrogène très compétitif. Dans notre cas, toute l'infrastructure du transport du H2 est simple et son coût est concurrentiel par rapport à l'essence. Mais nous avons également conçu une méthode permettant de générer de l'hydrogène à la demande à partir du carburant grâce à un catalyseur afin d'alimenter une pile à combustible », a poursuivi le PDG.

La technologie a été inventée par le Dr Alex Silberman, expert en électrochimie, qui possède une solide expérience dans le développement de piles à combustible et de solutions énergétiques à base d’hydrogène. Il est actuellement CTO et cofondateur d’Electriq ~ Global.
 

«Lorsqu'il s'est rendu compte que beaucoup de bonnes entreprises créaient des piles à combustible compétitives sur le plan des coûts, il a décidé de se concentrer sur le composant manquant, à savoir comment rendre H2 facilement accessible. Le prix cible pour que l’hydrogène devienne compétitif au regard de l’essence est de 6 $ / kg à la station-service. Notre objectif est d'aller même au-dessous de cela »a déclaré Michrowski.


Replacing the compressed hydrogen stack with an
Electriq~Fuel tank and the catalyst-based Electriq-System.

«Mais en réalité, nous ne faisons pas concurrence à l'essence, nous permettons le passage aux véhicules électriques. Très bientôt, d'ici 2025 aux Pays-Bas, d'ici 2030 en Allemagne et d'ici 2040 en France, la réglementation limitera l'utilisation de moteurs à combustion interne. Nous ne faisons donc que remplacer la partie liée à l'hydrogène comprimé ».


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.