Calcul haute performance : la fin des goulets d'étranglement pour le stockage de données

09 novembre 2020 //Par A.Dieul
Calcul haute performance : la fin des goulets d'étranglement pour le stockage de données
MINES ParisTech, l’une des plus prestigieuses écoles d'ingénieurs françaises, travaille avec des entreprises et des universités du monde entier. L'institution publique détient plus de 30 millions d'euros de contrats de recherche annuels et ses chercheurs s’appuient notamment sur des techniques d'observation expérimentales à base d’imagerie 2D et d'imagerie 3D non-destructive à haut débit.

Ces technologies génèrent d'énormes volumes de données, que les chercheurs collectent et analysent quotidiennement à l'aide d'outils sophistiqués, comme l'analyse d'images et la simulation mécanique. Pour traiter les données, ils devaient jusqu’à présent les déplacer à partir de plusieurs systèmes de stockage, ce qui nuisait à la productivité et entraînait souvent des duplications inutiles. Par ailleurs, la gestion et la maintenance de multiples systèmes de stockage s’avéraient également fastidieuses pour le service informatique.
Pour accueillir de nouveaux outils tels que la tomographie et la corrélation d'images 3D, le Centre avait besoin d'une solution de stockage unifiée, capable de fournir d'excellentes performances, tout en permettant une croissance continue du volume de données. L’autre priorité était d'offrir une expérience utilisateur positive à tous - y compris aux 70 chercheurs utilisateurs de calcul haute performance (HPC) et aux 130 utilisateurs d’applications de partage de fichiers du système.

La suppression des goulets d'étranglement au niveau HPC
« Aujourd’hui grâce à l’ActiveStor de Panasas, les chercheurs gagnent du temps puisqu'ils n'ont plus à déplacer ni à copier les fichiers de données avant de pouvoir les traiter. Ils gagnent en productivité puisqu'il n'y a plus de goulets d'étranglement au niveau HPC pour accéder au système de stockage. La bande passante est quatre à cinq fois plus élevée qu'auparavant. Et le partage de fichiers est plus pratique, grâce à des temps de réponse plus courts et à un débit plus élevé. » explique Gregory Sainte-Luce, Responsable Informatique du Centre de recherche sur les matériaux et membre de la Direction Informatique de MINES ParisTech.

Une technologie de stockage réactive et échelonnable
MINES ParisTech a évalué plusieurs solutions de stockage de fichiers parallèles et de stockage d’objets avant de choisir l’ActiveStor de Panasas, un équipement HPC plug-and-play sur lequel tourne le système de fichiers parallèle PanFS. « Nous avons choisi ActiveStor pour sa combinaison unique de haute performance, d'échelonnabilité et de simplicité d'administration, » explique Gregory Sainte-Luce, Responsable Informatique du Centre de recherche sur les matériaux et membre du conseil


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.