Boostez les qualifications anti-EMI des écrans tactiles automobiles

02 juillet 2019 //Par A.Dieul
Boostez les qualifications anti-EMI des écrans tactiles automobiles
Microchip annonce le lancement de trois nouveaux contrôleurs d’écran tactile maXTouch et des services d’optimisation qui résolvent les problèmes d’interférence électromagnétique (EMI) et de compatibilité électromagnétique (CEM) que rencontrent les développeurs d’écrans tactiles automobiles.

La famille TD de contrôleurs tactiles intègre une nouvelle méthode d’acquisition du signal mutuel différentiel qui augmente significativement le rapport signal sur bruit (SNR, Signal-to-Noise Ratio). Elle permet d’utiliser des lentilles de protection très épaisses, en verre ou en plastique, et fonctionne également au travers de gants très épais, jusqu’à l’équivalent de 4,5 mm de polyméthacrylate de méthyle (PMMA). 

Les composants  MXT1067TDMXT1189TD et MXT1665TD ajoutent au portefeuille de Microchip différentes versions disponibles au meilleur prix, conçues pour les écrans tactiles de 9 à 13 pouces, et viennent compléter les composants MXT449TD, MXT641TD, MXT2113TD et MXT2912TD supportant des écrans tactiles jusqu’à 20 pouces. Chaque composant prend en charge une partie de la demande croissante en fonctionnalités de sécurité fonctionnelle et est conçu conformément au standard automobile SPICE de niveau 3 et aux exigences de niveau B de la norme ISO 26262 relative aux niveaux d’intégrité de sécurité automobile (ASIL). Tous les composants de la famille TD intègrent une capacité unique de correction de la forme d’onde pour optimiser le niveau d’émissions rayonnées du contrôleur tactile grâce à un outil d’optimisation des perturbations électromagnétiques (EMI). 

Travaillant en collaboration avec des experts produit dans les centres de conception d’application du monde entier de Microchip, cet outil permet aux développeurs de saisir des limites RF définies par l’utilisateur et d’ajuster la forme de l’onde de la salve transmise utilisée pour l’acquisition des données du capteur tactile. La correction de forme d’onde est effectuée grâce aux paramètres du firmware dérivés de l’outil et aide les développeurs à positionner la fréquence fondamentale des salves de façon à fonctionner avec d’autres applications embarquées, telles que les systèmes d’accès sans clé. Les paramètres obtenus sont ensuite simplement ajoutés au fichier de configuration du maXTouch, qui personnalise ainsi les performances du contrôleur tactile en fonction du système du client. Ce processus permet de gagner des heures, voire des semaines, de travail en chambre de test de compatibilité électromagnétique (CEM), en éliminant les expériences successives avec différentes


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.