14nm: Intel n'y arrive pas et sous-traiterait à TSMC ?

23 septembre 2018 //Par A Delapalisse
14nm: Intel n'y arrive pas et sous-traiterait à TSMC ?
Intel n'est pas en mesure de produire suffisamment de puces 14 nm pour répondre à la demande et cherche à externaliser une partie de sa production de 14 nm à la fonderie Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. Ltd. selon un rapport de Digitimes qui cite des sources anonymes.

Selon le rapport de Digitimes, Intel n'a réussi à répondre qu'à 50% de la demande, mais il est difficile de déterminer si cela est dû à un manque de production en 10nm qui déplacerait la demande vers le 14nm ou une demande trop importante ou encore des problèmes de rendement en production.

Ce dernier rapport est un corollaire au rapport selon lequel les problèmes de fabrication d’Intel pourraient avoir un impact sur la production d’ordinateurs personnels en 2018 (voir l'article: Le manque de CPU Intel limiterait le marché des PC ). Il est également significatif qu'Intel ne prévoie pas de fabriquer des circuits intégrés d'ici 10 nm avant le quatrième trimestre de 2019, soit trois ans après le lancement initial des processeurs Cannon Lake sur 10 nm prévu en 2016.

Cependant, si Intel envisage de déplacer les conceptions de multiples circuits intégrés vers les processus FinFET 14 nm ou 10 nm de TSMC, un exercice pas si évident, cela suggère également que l'entreprise a pris du retard sur la fonderie en termes de technologies et de capacité de fabrication.

Au moment où Intel sortira sur 10 nm, TSMC aura déjà lancé son processus de fabrication 7 nm. Bien que le 7 nm de TSMC soit équivalent au 10 nm d'Intel, on peut se demander si Intel sera en mesure de mettre en production son processus 10 nm plus rapidement qu'il ne l'a fait avec son processus 14 nm.

Intel sous-traite déjà certaines productions à TSMC, telles que les FPGA Altera et les processeurs d’applications 3G/4G Sofia, mais cela est dû en grande partie à des raisons historiques. Par ailleurs, des clients tels que Achronix, destinés à être des utilisateurs du processus Intel FinFET, ont migré vers TSMC.

Intel a l’intention d’accorder la priorité à la fabrication de ses processeurs et de ses chipsets destinés aux serveurs, car ils offrent des marges plus élevées et sous-traiter le H310 d'entrée de gamme


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.