145 milliards d'euros pour l'industrie des semiconducteurs en Europe

10 décembre 2020 //Par A Delapalisse
145 milliards d'euros pour l'industrie des semiconducteurs en Europe
Les nations européennes se sont engagées à investir jusqu'à 145 milliards d'euros dans la conception et la production locales de processeurs et de semiconducteurs.

L’Allemagne, la France, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas et douze autres pays se sont engagés à renforcer la chaîne de valeur de l’électronique et des systèmes embarqués en Europe. La déclaration commune appelle l'Europe à proposer ses propres puces de processeur de pointe avec une "amélioration significative des performances énergétiques et de la vitesse" d'ici 2025.

Cela comprendra un effort particulier pour renforcer l'écosystème des processeurs et des semiconducteurs afin de résoudre les problèmes de sécurité. Le Royaume-Uni est l'exception notable de la liste, mais il a déjà quitté l'Union européenne et est sur le point de quitter la période de transition à la fin de 2020.

La déclaration commune intervient après que l'Union européenne et les nations individuelles aient déjà pris des mesures dans ce domaine. Avec la signature de la déclaration commune, le mouvement semble prendre de l'ampleur.

Europe's 300mm IC manufacturing falls below 1 percent of world output

L'élan pour ce mouvement est dabord la sécurité de l'approvisionnement après une année au cours de laquelle les problèmes de fragiité de la chaîne d'approvisionnement ont été observés après des décennies de mondialisation

L'Europe a acheté moins de 10% de la production mondiale de semiconducteurs en 2019 - 39,82 milliards de dollars sur des ventes mondiales de 412,31 milliards de dollars. Cependant, en termes de fabrication de puces, l'Europe connaît un déficit massif, en particulier pour les produits les plus avancés.

Dès 2014, la présence de l'Europe dans la fabrication de puces sur plaquettes de 300 mm était de 2% par propriété et de moins de 1% par emplacement. Dans le même temps, la Corée du Sud et Taïwan - avec des sociétés comme Samsung et Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. Ltd. - ont hébergé 50 pour cent de la capacité globale des tranches de 300 mm. La situation se sera détériorée au cours des années suivantes et la vulnérabilité des chaînes d'approvisionnement mondiales a été mise en évidence par la pandémie Covid-19.

à suivre: combien d'argent?


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.