Comment générer une tension d’alimentation négative

10 mai 2018 // Par Texas Instruments
La plupart des composants des applications de mesure utilisés de nos jours – par exemple les convertisseurs analogique-numérique et numérique-analogique ou les amplificateurs opérationnels – ne nécessitent pas de tension d’alimentation négative. Il existe notamment une large variété d’amplificateurs opérationnels de type rail-à-rail ; dans la plupart des cas, la tension d’entrée et la tension de sortie peuvent donc basculer à un niveau suffisamment proche de la masse. Cependant, certaines applications appellent malgré tout une alimentation négative. Ce sont notamment : • les convertisseurs analogique-numérique et numérique-analogique à haute vitesse et haute performance ; • la polarisation des transistors au nitrure de gallium ; • la polarisation des diodes laser dans les modules optiques ; • la polarisation des écrans LCD. Généralement, ces applications sont alimentées par un ou plusieurs rails d’alimentation positifs associés à des convertisseurs abaisseurs et à des régulateurs à faible tension de déchet (LDO) au point de charge. La plupart du temps, le secteur ne fournit pas de tension négative. Celle-ci doit donc être générée à partir de l’un des rails d’alimentation positifs.
Texas Instruments

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.